Interview d’Astrid Borgoltz, Coach de Pilates TrainMe

Astrid Borgoltz, 27 ans, Coach de Pilates TrainMeInterview d'Astrid Borgoltz, Coach de Pilates TrainMe Interviews coachs

TrainMe est parti à la rencontre d’Astrid, coach de Pilates TrainMe.

 Bonjour Astrid, peux-tu présenter ton parcours en quelques mots ?

« Après quelques années passées dans la communication en tant qu’attachée de presse, je me suis reconvertie dans le sport.

Fitness, Yoga vinasha et Pilates sont des disciplines que je pratique depuis des années et je souhaitais les pratiquer au quotidien et les enseigner.

Après avoir obtenu les diplômes et certifications nécessaires, je dispense aujourd’hui des cours. »

Pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste le Pilates ?

« Le Pilates c’est avant tout la relation entre le corps et l’esprit, la force et la souplesse, la concentration et la respiration.

Le Pilates permet d’avoir un bon schéma corporel et un parfait alignement du corps.

En Pilates, nous sommes conscients de notre corps et cela passe notamment par la respiration qui est essentielle. »

 En quoi le yoga et le Pilates sont-ils différents ?

« Les deux disciplines font travailler les muscles profonds, la respiration, la souplesse et la concentration.

Le Pilates tourne autour de 6 principes fondamentaux : le centrage, le contrôle, la fluidité, la respiration, la concentration et la précision.

En yoga, il y a une dimension spirituelle forte. »

En règle générale, quelles sont les motivations de vos clients? 

3 motivations principales :

  • Renforcer les muscles profonds
  • Apprendre à respirer pendant l’effort
  • Rester concentré durant l’exercice tant sur l’action en cours que sur la respiration

Comment se déroule une séance type ?

  • Echauffement : respiration, placement du corps, prise de conscience des muscles
  • Corps de séance : travail en profondeur des muscles, maintient des postures, gain de souplesse, tonification et fermeté (abdominaux, dos, bras, cuisses, fesses)
  • Retour au calme dans la position initiale : refroidissement du corps en douceur

Après une séance, quels sont les bienfaits que les clients ressentent ?

  • Sentiment de relaxation grâce au travail de respiration
  • Sentiment d’un réel travail sur les muscles profonds
  • Relâchement des tensions musculaires
  • Gain de souplesse

Selon toi, que signifie être coach TrainMe ?

«  Selon moi, être coach TrainMe signifie aider les gens à atteindre leurs objectifs, les aider à se sentir mieux dans une société à 1000 à l’heure et surtout participer au début d’une belle start-up. »

Enfin, que penses-tu du service Trainme ?

« Je pense que c’est une belle avancée dans le secteur du sport. Le fait de mettre en relation les particuliers avec les coachs sportifs et de proposer autant de disciplines sportives sur un même site répond vraiment aux attentes des clients. »

Merci Astrid pour cet échange qui nous a permis d’en savoir plus sur le Pilates et de répondre à toutes nos interrogations sur cette discipline.

Intéressé pour prendre un cours de Pilates avec Astrid ? Cliquez ici

Interview de Sarah Doval, Coach de Yoga Hatha TrainMe

Interview de Sarah Doval, Coach de Yoga Hatha TrainMe Interviews coachs

TrainMe est allé à la rencontre de Sarah Doval , 28 ans, Coach de Yoga Hatha

Pour en savoir plus sur son parcours, son métier et sa façon de voir cette pratique spirituelle qu’est le Yoga.

Bonjour Sarah, peux-tu présenter ton parcours en quelques mots?

 « Un jour je me suis dis : je vais être prof de yoga ! »

Un parcours original pour Sarah puisque le fait de devenir professeur de yoga est apparu comme une révélation !

Après quelques recherches d’écoles spécialisées dans ce domaine, Sarah intègre le Soleil d’or, un centre culturel qui aborde tant l’aspect pratique que philosophique. Sarah acquière des connaissances sur la culture indienne ainsi que sur l’ayurveda, médecine traditionnelle originaire de l’Inde.

Avant la fin de sa troisième et dernière année de formation, Sarah se met à son compte pour enseigner et transmettre ses savoirs en tant qu’enseignante.

 Il y a différents types de yoga, peux tu nous expliquer quelle est la spécificité du Hatha yoga ?

 « Selon moi, le yoga est une philosophie, un art de vivre. »

L’Inde est la terre d’origine du yoga. Cette pratique a connu une adaptation occidentale. C’est ainsi qu’aujourd’hui nous pouvons trouver différents types de yoga.

Le Hatha yoga est basé sur des postures en statique, différents exercices respiratoire et sur l’étirement et/ou la contraction des différents planchers à savoir le diaphragme, le périnée et la gorge, appelé bandha.

 Qu’est ce qui te plaît autant dans ton métier ?

 « Je fais ce que j’aime ! »

Pour Sarah le yoga est une façon de vivre. Exercer ce métier c’est partager et transmettre son savoir.

 Pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste une journée type en tant que coach?

« Pour un premier cours je prends contact en amont par téléphone pour cerner les besoins et attentes du client. »

Sarah propose pour débuter le cours un temps d’assise, afin de prendre un moment pour se poser et s’ancrer.

Le cours débute avec un éveil corporel à savoir, des exercices dynamiques, des bandha (verrouillage des différents planchers), du pranayama (respirations) et quelques salutations au soleil.

La seconde partie est dédiée aux postures.

Enfin nous terminons par une relaxation et une dernière respiration plus douce.

En règle générale, quelles sont les motivations des clients ?

3 motivations principales :

  • La curiosité, ils entendent parler d’une pratique « qui fait du bien »
  • Un temps pour soi, dans l’agitation du quotidien.
  • Besoin d’autre chose, de faire une activité à la fois douce et dynamique

Quels sont les bienfaits du Yoga Hatha ?

« Les clients me disent souvent à la fin du cours : Ah ça fait du bien ! »

Les clients se sentent déverrouillés, détendus et connectés à eux-mêmes.

Ce phénomène s’explique physiologiquement. Dans un premier temps les exercices de respiration permettent d’instaurer un calme intérieur puis dans un second temps grâce aux différentes postures proposées, toute la colonne vertébrale est sollicitée ce qui se fait ressentir au niveau du système nerveux.

 Si tu pouvais donner 3 bonnes raisons de pratiquer le Yoga Hatha en cette nouvelle année, quelles seraient-elles ?

  • Occasion de changement et de renouveau
  • Prendre du temps pour soi
  • L’essayer c’est l’adopter

Comment es-tu arrivé chez TrainMe ?

 « TrainMe est venu à moi. »

Suite à une discussion téléphonique avec notre équipe, Sarah a rejoint la communauté TrainMe.

 Enfin, que penses-tu de TrainMe dans sa globalité ?

« C’est le début de quelque chose de grand. C’est un projet Authentique et touchant  qui respire le partage et l’entraide. »

Merci encore pour cet échange très agréable qui nous a permis de te découvrir un peu plus et d’éclairer nos lanternes sur ton métier, ta passion.

Interview de Sarah Doval, Coach de Yoga Hatha TrainMe Interviews coachs

Conseils d’une diététicienne pour les sportifs

Vous êtes nombreux à poser la question « Comment dois-je ajuster mon alimentation en fonction de ma discipline sportive ? » . Les conseils d’une diététicienne sont souvent la réponse à vos questions.

Marine, de Nutrisens a répondu à notre interview sur les différents point dont s’occupe un diététicien.

En quoi consiste le travail de diététicienne face à un sportif ?

Le travail d’une diététicienne spécialisée dans le conseil auprès des sportifs est :

  • Aider dans le choix des aliments à privilégier et à limiter avant une compétition, un entrainement
  • Prescrire des produits de nutrition adaptés à leurs besoins et à leur goût
  • Mettre en place des plans alimentaires et hydriques spécifiques afin d’appréhender une compétition dans les meilleurs conditions
  • Faire évoluer les conseils en fonction de leurs objectifs, de la fréquence de leurs entraînements, la récurrence de leurs compétitions ou l’évolution de leur alimentation
  • Répondre de façon personnelle à toutes leurs interrogations.

Le but est de les accompagner pas à pas en adaptant continuellement nos conseils pour leur permettre d’améliorer leurs performances.

Avoir une alimentation spécifique est-ce important pour un sportif amateur ?

Il faut plutôt raisonner en nombre d’heure et en type d’effort. Mais à partir de plus de 2h d’efforts, une alimentation spécifique avec une complémentation avant/pendant/après l’effort doit être mise en place afin d’apporter toute l’énergie et les éléments nécessaires à l’organisme pour participer à son bon fonctionnement.

En dessous de 2h, un équilibrage alimentaire, avec la liste des aliments à éviter et à privilégier avant un effort, ainsi que des conseils pour la récupération sont nécessaires ; cela afin d’éviter tout désagréments durant un entrainement ou une compétition. 

Le sportif amateur a des méconnaissances et des préjugés sur son alimentation car il a tendance à lire des articles ou commentaires laissés par d’autres sportifs amateurs sur les réseaux sociaux ou site de sport par des personnes ayant peu de connaissances en nutrition ou qui font part de leurs propres expériences. Mais chacun est différent ; son éducation nutritionnelle sera donc primordiale afin de lui permettre de performer et poursuivre l’envie d’évoluer dans sa discipline.

Quelle alimentation conseillez-vous pour un triathlète qui effectue trois entraînements par semaine ? Quel serait son régime alimentaire idéal sur une journée / une semaine ?

Il est délicat de répondre à cette question. Chacun rencontre ses propres difficultés et a ses propres besoins alimentaires durant une compétition. Pour un même parcours, avec un même objectif de temps les conseils seront différents selon le profil de la personne. Il faut également connaitre le temps des entrainements, car entre un entrainement de 30 minutes et un de 3h les conseils ne seront pas les mêmes…

Généralement pour les entrainements je conseille de prendre une petite collation 3h à 1h avant l’effort afin d’avoir une réserve énergétique pour fournir l’énergie nécessaire aux muscles pour se contracter. Durant l’entrainement l’eau pure peut suffire, toutefois si le sportif est sujet aux crampes je lui conseille d’ajouter une pastille de sels minéraux.

Sur les entrainements on s’attardera surtout sur la récupération, par le biais d’une boisson, crème ou barre riche en protéines pour favoriser la reconstruction musculaire afin d’enchainer les entrainements et/ou les compétitions. Idéalement il faudra veiller à une alimentation « sans résidus » 3 à 5 jours avant une compétition, c’est-à-dire un régime pauvre en fibres (légumes crus ou cuits avec pépins et/ou peau), en lipides (limiter les graisses végétales, fritures, viennoiseries,  etc..), en sucres rapides (friandises, sucre, sodas), et en légumes qui peuvent entrainer des désagréments intestinaux durant le parcours et réduire considérablement les performances. (oignons, ail, flageolets, etc..)

Et le plus important on veillera à une bonne hydratation ! Il est impératif de ne pas partir en état de déshydratation sur la ligne de départ comme il sera important de bien s’hydrater tout au long de la compétition. La perte d’1% d’eau représente une diminution de 10% des performances, et cela peut aller très vite sur des parcours longs. Je recommande donc de boire 2-3 gorgées toutes les 10-15 minutes en alternant boisson de l’effort et eau afin de ne pas saturer en bouche.

Y a-t-il des calculs, ou des formules facilement applicables aux sportifs pour leur permettre de mesurer leurs besoins nutritifs ?

Il y a des formules permettant de connaitre le besoin énergétique d’une personne. Pour cela nous avons besoin de connaitre son poids, taille, âge et son niveau d’activité physique, en précisant le nombre de kilomètre de l’épreuve, le niveau de dénivelé et l’objectif temps. Mais nous échangeons avec le sportif directement.

Que pensez-vous des compléments alimentaires en poudre (protéines…) ou des baies (goji, cranberries…) tendances sur le marché ? Est-ce vraiment une nécessité ou juste une mode ? Sont ils recommandés sous conseils d’une diététicienne ?

Cela dépend du sportif, en effet ces compléments alimentaires peuvent avoir une réelle nécessité chez certains. Par exemple les compléments à base de protéines comme la spiruline peuvent être intéressant chez les sportifs enchainant les entrainements ou compétitions, et qui ressentent une fatigue musculaire ou physique importante. De même les baies ont un pouvoir antioxydant, elles seront donc intéressantes chez les sportifs sujet au stress oxydatif et aux crampes.

Mais comme tout aliment ou complément alimentaires il ne faut pas en abuser, et en consommer uniquement sous forme de cure de plusieurs semaines lorsque cela est nécessaire et sous les conseils d’une diététicienne .

Vous souhaitez bénéficier d’un Plan de Préparation Diététique, de conseils d’une diététicienne, pour votre prochaine compétition ou pour vos entraînements ? Vous pouvez contacter dès maintenant Marine par ce formulaire.

Elle reviendra alors vers vous pour un échange téléphonique ou par mail. http://goo.gl/vczo77

Nutrisens

Nutrisens Sport, spécialiste en diététique sportive propose une large gamme de produits énergétiques destinés à vous accompagner pour vous aider avant, pendant et après votre effort.

Pour les suivre sur Facebook ou Twitter.

Préparateur physique TrainMe: Interview de Pierre-Alexandre

                Pierre Alexandre Fabre ,                                 préparateur physique TrainMe                          

  • Préparateur physique TrainMe: Interview de Pierre-Alexandre Interviews coachs 28 ans, Préparateur physique, Coach Trainme
  • Préparateur Physique FFBB, dans le championnat de France de Basketball Nationale 1 & 2, et Sélection du Nigéria Basketball 2015.
  • Préparateur physique des Athlètes Handisport pour les Jeux Paralympiques de Sotchi 2014
  • Préparateur et Assistant de l’entraineur de l’équipe de France de Culturisme FFHMFAC de 2010 à 2012.

Bonjour Pierre Alexandre, peux-tu présenter ton parcours en quelques mots s’il te plaît ?

P-A: « Basketteur de haut niveau dans les équipes jeunes, l’enseignement m’a toujours passionné mais suite à une blessure au genou à 16 ans, j’en ai peut être pris le chemin un peu plus rapidement. En parallèle de mes études STAPS, je suis devenu entraineur de basket des équipes jeunes de mon ancien club. Major de ma promo STAPS à Toulouse, je suis parti en échange universitaire en ERASMUS (University of Malta) où j’ai été diplômé d’un Bachelor of Phyisical Education and sports training, puis de nombreux stages à l’étranger (University of Canterburry, UK, San Diego State University, USA) . Titulaire d’une maîtrise et d’un Master STAPS, je suis aujourd’hui préparateur physique aussi bien de joueurs professionnels que de clients axés remise en forme.

Ce qui m’intéresse le plus dans mon quotidien de préparateur physique c’est de faire en sorte que les sportifs qui travaillent avec moi ne se fassent pas mal. J’axe mon approche sur la prévention santé avant tout ! »

Pourrais-tu nous expliquer en quoi consiste la préparation physique?

P-A: « La préparation physique c’est l’optimisation des qualités physiques d’un individu (vitesse, endurance, explosivité, puissance etc). Le préparateur physique fait en sorte de conditionner le corps à se sentir mieux, à le rendre apte à la pratique d’autres activités sportives. »

En règle générale, quelles sont les motivations de vos clients ?

P-A: « 3 types d’attentes et d’objectifs:

  • Les clients qui ont un objectif précis : perte de poids, corps tonifié pour les vacances, pour un mariage…
  • Reprendre l’activité sportive : après une période d’arrêt, une blessure, une pause, ces clients veulent reprendre une activité physique progressivement et en sécurité.
  • Objectif Santé, Bien-être: lutte contre le stress, se vider la tête après le boulot »

Quelle est la différence entre coach sportif et préparateur physique ?

P-A: « La différence entre le coaching sportif et la préparation physique c’est un degré de professionnalisation qui est plus haut. On va au delà de la fixation d’objectif, ce n’est pas juste perdre 2-3 kilos. Dans la préparation physique, la dimension psychologique est importante. Je prends en compte la vie d’autrui. Comprendre la spécificité du travail du client comme un Emploi du temps chargé et trouver solution pour répondre au mieux à leurs attentes. On prend en compte tous les paramètres de l’individu pour atteindre ses objectifs. »

Quels sont vos exercices préférés ?

P-A: « Mes exercices préférés sont tous ceux que les clients pourront faire tous les jours. Ce sont des exercices qui vont leur permettre d’arriver à autonomiser la pratique du sport. Le client doit être capable grâce à moi de faire du sport facilement. Il pourra reproduire les exercices que l’on a réalisé ensemble en toute sécurité. Ce sont donc des exercices sans matériel qui utilisent le poids du corps de mon client. »

Qu’est ce qui te plaît autant dans ton métier ? 

  • « Arriver à refixer des objectifs à des gens qui n’en ont plus
  • Personnaliser mon intervention et trouver des solutions face aux souhaits de chaque client
  • Toute personne avec internet peut faire du sport, mon métier c’est les pousser à faire du sport, les motiver. Les gens n’arrivent plus à se valoriser. Ce que j’aime c’est les valoriser, leur redonner confiance.
  • La liberté : je fais les horaires que je veux ! »

Enfin, qu’est ce que tu attends du service Trainme ?

P-A: « Grâce à trainme, j’espère rentrer dans une communauté de professionnels du sport, ciblés, partageant des valeurs communes

Grâce à la différenciation des coachs trainme et le recours à une plateforme, les clients choisissent un coach adapté à leurs besoins. Je peux donc ensuite travailler avec des clients qui m’auront choisi et qui souhaiteront travailler avec moi.

J’attends du service trainme qu’il puisse mettre en valeur les spécificités et compétences de chaque coach afin que le client puisse être pleinement satisfait de son coach. »

Préparateur physique TrainMe: Interview de Pierre-Alexandre Interviews coachs

Merci beaucoup Pierre Alexandre pour cet interview et tes éclairages sur le métier de préparateur physique. Bonne continuation dans ta carrière et sur trainme!