Running en hiver, les bonnes pratiques

Running en hiver

L’hiver est bien là ! Ce week-end les flocons ont envahi une bonne partie de la région île-de-France et Rhône Alpes et les températures ont nettement chuté. Néanmoins le Running n’hiberne pas, vous n’avez aucune excuse ! Il est tout de même nécessaire d’adapter votre séance de Running en hiver avec quelques bonnes pratiques.

S’échauffer en hiver

Adaptez vos échauffements de Running en hiver !

Sport hiver

Prenez votre temps

De manière générale il est conseillé d’augmenter la durée moyenne de votre échauffement de 15 minutes. Cela vous permettra malgré les températures hivernales, d’atteindre une température corporelle idéale.

Ne soyez pas trop brusque

Préférez un échauffement progressif afin d’habituer votre corps à l’effort et ainsi éviter tout risque de blessure. Ce type d’échauffement vous assurera également une meilleure récupération.

Préparez vos articulations

N’hésitez pas à consacrer beaucoup de temps sur chaque articulation en réalisant des rotations. Commencez par un rythme lent tout en variant l’amplitude de ces dernières.

Activez-vous

Réalisez des gammes ainsi que de petites accélérations afin de stimuler votre afflux sanguin.

Équipement, comment s’habiller pour une séance de Running en hiver ?

Ni trop chaud ni trop léger. En hiver adoptez le juste milieu et préférez des matières qui respirent tout en conservant la chaleur.

L’équipement idéal se compose d’une première couche respirante et d’une seconde hermétique afin de respecter l’équilibre ci-dessus.

Vous êtes prêt pour votre Running hivernal !

Vous manquez encore de motivation ? Ne vous laissez pas abattre, Faites appel à un coach de running !

Coach sportif running

éliminer les excès des fêtes facilement avec TrainMe

Nous sommes en plaine période de fêtes, alors chez TrainMe on a pris les devant et nous sommes partis à la glaner quelques conseils auprès de David, notre coach spécialisé en remise en forme, pour vous aider à éliminer les excès des fêtes de fin d’année simplement et rapidement.

Personne ne peut y échapper, à partir de ce weekend les fêtes de fin d’années débutent. Des repas entre amis avant d’aller réveillonner avec la famille. Et quand c’est mamie qui s’y colle (ou belle maman), gare à celui qui refuse de se resservir ! Parce que c’est bien connu, mamie est tellement généreuse qu’elle a du mal maitriser les quantités ! Et la semaine suivante, rebelote avec nouvel an. Apéros, restaurants et alcool sont généralement de la partie.

Bref vous connaissez la chanson, les repas copieux et successifs du mois de décembre, accompagnés de quelques verres bien mérités entrainent forcément quelques excès caloriques qu’on cherche tous à éliminer.

éliminer les excès des fêtes
David, coach remise en forme chez TrainMe

Salut David, merci d’avoir accepté notre interview !

  • Peux-tu te présenter rapidement et nous en dire un peu plus sur ton parcours (sportif et en tant que coach) ?

Oui, je m’appel David, je suis coach sportif depuis 3 ans. Depuis l’enfance j’ai pratiqué de nombreux sports.

Je suis un touche à tout, j’ai fait du tennis à haut niveau durant 10ans, du judo, du basket, du foot, de la boxe. J’adore pratiquer et découvrir de nouveaux sports et disciplines.

En tant que coach, j’ai travaillé dans des salles parisiennes, donnant notamment des cours collectifs, je suis formé sur différents concepts Les Mills ainsi que le TRX.

Dorénavant je me consacre au coaching individualisé à domicile ou en salle travaillant en partenariat avec une salle de remise en forme basé à Courbevoie.

  • Quel est ton secret pour être toujours au top de ta forme, même pendant les fêtes ?

Je n’ai pas vraiment de secret. Je continue de m’entrainer pendant les fêtes comme tous au long de l’année ce qui me permet de garder la forme et d’éliminer les petits excès des fêtes.

  • Pour les personnes qui ne peuvent pas pratiquer une activité sportive tous les jours, quels conseils simples à mettre en œuvre peux-tu leur donner pour éliminer les excès des fêtes rapidement ?

Pas besoin de pratiquer une activité tous les jours, je leurs conseillerais de faire un entrainement type circuit training efficace pour éliminer les excès des fêtes.

30 minutes suffisent. Pas besoin non plus de matériel particulier. Posséder du matériel peut faciliter la pratique de certains exercices (à condition de savoir s’en servir correctement) mais pour le maintien de la forme des exercices au poids de corps (toujours correctement exécutés) suffisent et sont tout aussi efficaces la majorité du temps. Une série d’exercices au poids de corps peut donc être une alternative idéale à la pratique en salle, pendant les fêtes où l’on n’a pas forcément l’envie, le temps ou la possibilité de se rendre à la salle.

  • Quel est, selon toi, la méthode la plus efficace pour éliminer les excès des fêtes de fin d’année simplement et rapidement?

Le HIIT (Higt Intensity Interval Training) est une méthode reconnue et qui a fait ses preuves.

Elle consiste à allier des périodes d’effort à haute intensité avec des courtes périodes de repos (fractionné). La durée totale de la séance ne dépasse pas 30 minutes, c’est donc une méthode idéale lorsqu’on souhaite éliminer rapidement sans avoir beaucoup de temps à accorder à la pratique sportive. Le HIIT permet permet une perte de poids et une amélioration du cardio sans pour autant faire perdre de masse musculaire au pratiquant.

Attention toutefois, en raison de la forte intensité que dégage cette méthode, le HIIT n’est pas recommandé aux personnes souffrants de problèmes cardiaques.

  • Pour les personnes qui aimeraient cuisiner en se faisant plaisir mais sainement, y’a t-il des aliments / recettes à privilégier / éviter ?

Oui, je recommanderai de privilégier les légumes frais qui provoqueront un sentiment de satiété, les viandes blanches type poulet ou dinde ainsi que les glucides complets (pains complets riz complets …). Bien cuisinés, ces produits peuvent devenir de véritables repas de fête sans trop d’inconvénients.

  • As-tu d’autres conseils à donner ou quelque chose à ajouter ?

Non simplement vous souhaitez de bonnes fêtes de fin d’année.

Et si vous souhaitez bénéficier de conseils plus approfondis ou simplement profiter de l’expérience de David pour des séances de remise en forme après les fêtes, voici son profil TrainMe 😉

Sport en hiver, pourquoi faut-il persister ?

L’hiver est certainement la période durant laquelle on pratique le moins de sport. Nous sommes effectivement nombreux à préférer rester bien au chaud dans le canapé, plutôt que d’aller braver le froid et la nuit pour aller faire du sport en hiver. Or, c’est certainement à cette période que le sport devrait devenir notre meilleur ami !

sport en hiver

Quatre raisons de faire du sport l’hiver

Le sport en hiver aide à lutter contre les virus

C’est assez simple, plus vous restez enfermé, plus vous déshabituez votre corps au froid. Du coup à la moindre baisse de température significative, vous tombez malade. L’idée est donc de vous habituer aux faibles températures en pratiquant un sport en extérieur (évitez tout de même les températures négatives si vous ne vivez pas en montagne). En vous couvrant bien vous serez certainement surpris  de voir à quel point il est agréable de faire du sport sous le soleil, même par temps froid ! Et en plus de ça, le sport renforce les défenses immunitaires, donc adieu les rhumes tous les quinze jours !

Le sport en hiver réduit considérablement les troubles du sommeil

Tout le monde le sait, le sport ça fatigue. Mais contrairement à une soirée un peu trop arrosée, il provoque une fatigue saine qui vous permettra de mieux dormir et de profiter d’un sommeil réparateur. Idéal donc pour lutter contre les longues soirées d’hiver !

Le sport en hiver aide à combattre la déprime saisonnière

Hiver rime avec froid, journée courtes et nuits longues. Combiné au manque de sommeil et de soleil, cette période est plus favorable aux coups de blues. La pratique d’un sport permet au corps de libérer des endorphines après chaque séance. Aussi appelées hormones du bonheur, elle vous permettront sans aucun doute de chasser tous ces petits moments de déprime de votre quotidien ! En plus de cela il constitue un antistress naturel ! Que du bonheur…

Le sport en hiver permet de garder la ligne

L’hiver c’est aussi la période des plats riches en graisse, et on le comprend ! Nous non plus on ne sait pas dire non à une bonne tartiflette quand il fait froid ! C’est aussi la période des fêtes, et gare à celui qui refuse la double ration de mamie ! Pour compenser les petits excès du mois de décembre, une seule solution : le sport ! C’est non seulement bénéfique pour le corps mais en plus de ça, vous ne culpabiliserez plus après vous être fait un petit plaisir gastronomique.

Vous êtes convaincu ? Alors il ne reste plus qu’à vous motiver, et pour vous y aider voici quelques conseils !

Cinq conseils pour vous motiver

Pratiquez à plusieurs

Il est toujours plus facile de se motiver à deux que seul. Si un jour vous êtes moins motivé, vos amis vous motiveront et inversement. Et c’est toujours plus agréable de pratiquer en groupe.

Essayez de définir un planning régulier

Le fait de faire sa séance de sport toujours le même jour, à la même heure permet de créer une habitude pour votre corps. Et quand on fait les choses par habitude on a moins besoin de se motiver ou de se forcer… CQFD.

Choisissez une activité proche de chez vous (ou de votre lieu de travail)

La proximité est un élément déterminant de la motivation. Personne n’aime passer 2h dans les transports ou dans la circulation, alors si vous devez le faire à chaque fois que vous allez faire du sport, vous vous démotiverez vite. Privilégiez donc une activité simple et proche de chez vous !

Variez les plaisirs

N’hésitez pas à tester différentes activités pour éviter la lassitude. Pourquoi ne pas organiser un foot entre amis un jour et une séance de Pilates chez vous le lendemain ? Un running entre amis un jour, un cours de self défense le lendemain ?… Varier les sports vous aidera à rester motivé et à vous faire plaisir !

Demandez les services d’un coach sportif !

C’est de loin le moyen le plus efficace pour rester motivé. Le coach est capable de s’adapter à vos envies et son rôle est de vous permettre d’atteindre vos objectifs, voir même de les dépasser. Ceci passe donc par la motivation ! Chez TrainMe vous avez le choix entre plus de 300 coachs, dans 10 activités différentes alors profitez-en 😉

Bonus

Pour finir sur un dernier conseil, sachez qu’à peu près toutes les activités sportives sont compatibles avec l’hiver. L’essentiel est de s’équiper en conséquences si vous pratiquez en extérieur. Pensez à bien vous couvrir et à vous hydrater régulièrement. La soif se ressent moins en hiver qu’en été, mais la déshydratation existe quand même. Par ailleurs pour les pratiques en extérieur, faites attention aux terrains accidentés ou endurcis par le froid, qui peuvent être la cause de blessures largement évitables…

Voilà, maintenant c’est sur, vous n’avez plus d’excuses 😉 Et n’oubliez pas, pour rester motivé, rendez-vous sur TrainMe et réservez votre coach perso !

Interview de Clémence, coach musculation chez TrainMe

La musculation est souvent victime, à tord, d’une image trop masculine. Or cette pratique ne permet pas uniquement de prendre du muscle. Si vous pensez que musculation rime uniquement avec salle de sport, testostérone et protéines, cette interview de Clémence, coach musculation chez TrainMe, vous fera certainement changer d’avis.

Clémence, coach musculation

Salut Clémence, merci de nous accorder cette interview.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Salut Antoine,

Je viens du sud-ouest où j’ai vécu pendant 22 ans. De 6 à 11 ans, j’ai pratiqué de nombreux sports (judo, Handball, tennis, ski, danse, équitation, plongée subaquatique, natation). De 11 à 20 ans je me suis concentrée sur l’athlétisme (sprint) pour ensuite me consacrer au rugby. J’ai joué 3 ans au club de Blagnac et depuis cette saison je joue au Stade Français, que tu dois connaître j’imagine ? Je pratique le rugby à XV et le rugby à VII.

Professionnellement, j’ai su très vite (aux alentours de 10 ans) que je voudrais devenir professeur d’EPS. J’ai donc suivi un parcours STAPS puis MEEF à l’université de Toulouse, j’ai obtenu mon concours en 2015 et j’ai commencé à enseigner cette année sur Paris.

Clémence, coach musculation

Comment en es-tu arrivée à pratiquer puis devenir coach musculation ?

Mon coach d’athlétisme m’a amenée à cette pratique à l’âge de 17 ans afin d’améliorer mes performances. La musculation était donc une activité complémentaire à l’athlétisme. Je travaillais sur l’explosivité et la force notamment.

J’ai ensuite enchaîné avec le rugby puisque notre préparation physique contenait également des séances de musculation basées principalement sur la force et l’explosivité.

Mais je pratique aussi la musculation dans un but plus esthétique, et donc avec une approche très différente de celle que je connaissais : Je recherche à me tonifier tout en perdant du poids. Le travail, les exercices et les séances sont totalement différentes si l’on pratique dans un but esthétique ou pour la performance athlétique !

Passionnée d’enseignement et de sport, devenir coach musculation a été une suite logique à mon parcours sportif et professionnel. C’est très enrichissant et cela permet d’être constamment en recherche d’amélioration et de perfectionnement afin de trouver les meilleures solutions pour les pratiquants.

Clémence, coach musculation

Qu’est ce que cette discipline t’apporte au quotidien ?

La musculation dans son ensemble a de nombreuses vertus et il ne faut pas la réduite à une vision trop étroite.

Tout d’abord, elle améliore considérablement la condition physique (suivant le travail effectué bien évidemment puisque les effets peuvent être très variés). Mais il en résulte tout de même une sensation de bien-être et de relâchement à la fin des séances, et qui perdure au-delà.

La musculation apporte également d’autres caractéristiques que l’on ne soupçonne pas forcément. La rigueur, le courage, l’envie d’aller au bout de soi-même, de ne rien lâcher, voici quelques notions qui sont prégnantes à cette activité exigeante.

Au quotidien, elle me facilite la vie ! En musculation, on travaille énormément sur la posture et notamment celle du dos. Les répercutions sont alors immédiatement visibles sur notre façon de faire au quotidien.

Une bonne condition physique permet de vivre le quotidien avec plus de « légèreté » si je puis dire, et la musculation, quelque soit la pratique que l’on en fait, va dans ce sens. Bien-sûr il nous arrive d’avoir parfois quelques courbatures…

A qui s’adresse la musculation, et est-il nécessaire de disposer d’un matériel spécifique pour pratiquer ?

Il n’existe pas d’interdictions formelles pour une pratique, le tout est de pratiquer une musculation adaptée !

Il ne faut pas commencer la musculation trop tôt car cela peut avoir des répercussions sur la croissance. Mais à part cela, hommes, femmes, personnes très minces, en surpoids, en situation de handicap, suivi de blessure, etc. la musculation peut apporter à chacun de vous, il suffit de la pratiquer en lien avec vos besoins personnels et vos capacités. D’où l’intérêt de faire appel à un coach musculation au début.

Le matériel spécifique peut être nécessaire pour un certain travail (notamment sur la force pure ou la prise de volume). Mais de nombreux exercices peuvent être réalisés simplement à l’aide d’élastiques ou directement à poids du corps, et ils seront très efficaces.

Perte ou prise de poids, tonification musculaire, développement des capacités physiques (explosivité, vitesse, force, puissance, prise de volume…), réathlétisation, remise en forme, quelque soit l’objectif, il est possible de l’atteindre grâce à cette activité.

Clémence coach musculation

Comment se passe une séance type avec toi en règle générale ?

Impossible pour moi de répondre à cette question ! C’est vrai que cela dépendra complètement de la personne, de ses attentes et objectifs. Je pense d’ailleurs que l’adaptation est une des clés pour être un bon coach musculation.

Toutefois, j’aime travailler sur la proprioception, l’équilibre et le gainage qui sont pour moi les bases et qui permettent quelque soit l’objectif visé, une amélioration.

Pourquoi tes clients font appel spécialement à toi ?

Par mon expérience sportive personnelle, j’ai une approche plurielle de cette activité.

D’un côté une approche très sportive, avec une recherche d’amélioration des performances dans le sport de haut niveau. Et d’un autre, une approche beaucoup centrée sur le bien-être, l’esthétique et la condition physique générale.

Par mon expérience professionnelle, j’ai cette envie d’apprendre et de découvrir sans cesse. Je cherche donc toujours à innover pour être la plus cohérente possible.

Ces deux facettes de ma personnalité m’amènent à penser que je peux proposer des séances adaptées et variées aux clients, pour répondre à leurs attentes et leur permettre d’atteindre leurs objectifs. C’est pour cela que chaque séance sera différente en fonction des critères recherchés par les clients.

Merci beaucoup Clémence !

Alors, on attend quoi pour s’y mettre ? Si Clémence vous a motivé alors rendez-vous sur son profil TrainMe pour réserver une séance avec elle ! 😉

Interview de Quentin, coach running passionné !

Depuis quelques années le running est devenu l’un des sports les plus pratiqués par le grand public. Accessible, complet, et praticable n’importe quand et n’importe où, les runners sont partout ! C’est pourquoi nous avons voulu vous faire profiter de l’expérience de Quentin, coach running chez TrainMe, sur la région lyonnaise.

Quentin, coach running TrainMe

Bonjour Quentin, merci de nous accorder un peu de ton temps pour répondre à nos questions.

1. Tout d’abord, peux-tu nous présenter rapidement ton parcours ?

Bonjour, j’ai 25 ans et je suis entraineur et préparateur physique en Basket-ball. Passionné depuis le plus jeune âge par de nombreuses activités sportives, j’ai obtenu une Licence Entrainement en STAPS à l’Université de Strasbourg en 2012. L’entrainement est un domaine très riche mais également très complexe, ce qui m’a donné envie d’approfondir mes connaissances. Ainsi, j’ai fait le choix de continuer mon cursus universitaire avec l’obtention du Master 2 « Préparation physique, mentale et réathlétisation » de l’Université de Lyon 1. Afin de pouvoir allier la théorie à la pratique, j’ai terminé mes études avec la préparation du diplôme d’Etat en Basket-ball que j’ai obtenu en Juin 2016. Ces formations me permettent aujourd’hui d’intervenir sur plusieurs champs d’action auprès des sportifs : l’entrainement, la préparation physique et également la préparation mentale.

2. Qu’est ce qui t’as amené à te concentrer uniquement sur la pratique du running/trail ?

Je pratique le Basket-ball depuis l’âge de 6 ans et j’ai toujours eu une attirance particulière pour toutes les activités de plein air. A travers le ski en compétition, la randonnée, le VTT ou encore le surf, j’arrivais à trouver une forme d’équilibre dans ma pratique entre un environnement fermé (le Basket-ball) et un environnement ouvert où les seules limitent sont celles que l’ont s’impose. Depuis que je suis entraineur de Basket-ball, j’ai plus de mal à prendre du plaisir dans cette pratique. Je me suis tout naturellement orienté davantage vers la pratique du running ainsi que du trail pour retrouver une certaine de forme de liberté. Il y a encore quelques années je ne pensais pas pouvoir prendre du plaisir à courir. Cependant, j’ai rapidement remarqué que la diversité des séances et des terrains de jeux sont devenus de réelles sources de motivation pour pratiquer pleinement le running et le trail.

3. Dans quels domaines le coach running peut-il avoir un impact significatif ?

Le coach running peut avoir un impact significatif dans l’accompagnement de l’athlète et dans le fait de l’aider à construire ses séances. Lorsqu’on commence à courir il est très difficile de ressentir immédiatement les effets bénéfiques de cette sensation de plaisir/bien-être dont beaucoup de runners parlent. Les séances sont dures, les douleurs musculaires sont intenses et l’on se pose parfois la question si cela est réellement bon pour notre organisme. On a trop souvent tendance à vouloir aller trop vite dans l’entrainement sans prendre en compte tous les aspects qui y sont liés. J’ai fait moi-même ces erreur. Le coach running va permettre d’accompagner l’athlète en fonction de ses objectifs afin de planifier judicieusement les séances et de respecter une certaine forme de progressivité de la charge d’entrainement. Ceci est primordial également pour éviter tout risque de blessures. Enfin, les domaines comme la nutrition, la récupération, la préparation physique ainsi que la préparation mentale sont des éléments directement liés à la pratique du running et du trail. Le rôle du coach sera également de donner quelques pistes et conseils aux athlètes afin de prendre en compte l’entrainement dans sa globalité.

4. Qu’est ce qui fait un bon runner ?

Un bon runner est un sportif patient. J’entends par la qu’il faut se laisser le temps de progresser au fil des séances. Le plaisir de courir n’est pas immédiat mais se développe petit à petit. Il faut un petit temps « d’acharnement » dans l’entrainement pour éviter de baisser les bras et se stopper dans son élan de travail.

Lorsqu’on commence à prendre goût à courir, cela peut rapidement devenir un besoin d’enfiler ses chaussures de course et de partir découvrir de nouveaux espaces. La pratique du running a ce quelque chose d’incompréhensible qui, malgré la douleur et la difficulté, nous donne envie de recommencer immédiatement une fois la séance terminée. Cependant quand la charge d’entrainement s’accroit au fil de la préparation, le risque de blessure augmente également (périostites, fractures de fatigue, entorses… etc). Un bon runner est également un sportif patient lorsqu’il est blessé. Même si l’attirance est forte, il faut avoir en tête que le repos fait partie intégrante de l’entrainement d’un bon runner. Une reprise précoce peut engendrer d’autres traumatismes et augmenter ainsi le temps d’arrêt. Dans le sport de haut niveau, on répète souvent que le corps du sportif constitue son premier outil de travail. Même pour une pratique amateur, il faut savoir en prendre soin.

5. Pourquoi se mettre au running ?

Le running est une pratique libre et accessible pour chacun. En ayant conscience de quelques règles basiques de l’entrainement, vous pourrez ainsi vous lancez vous-même dans cette pratique. A travers un entrainement régulier et progressif, vous pourrez observer des améliorations rapides au niveau de vos sensations de course. Le running est également une des rares pratiques sportives où l’on peut réellement se recentrer sur soi-même. Au cours d’une journée, rares sont les moments où l’on peut penser à soi et à ce que l’on ressent dans l’instant. Le running peut-être une opportunité pour se concentrer sur votre souffle, vos sensations physiques, vos perceptions, et rentrer dans une bulle agréable amenant petit à petit au bien-être physique et mental.

Enfin de manière plus générale, une pratique régulière va permettre de développer les capacités cardio-vasculaires de l’athlète. En alliance avec une bonne hygiène de vie, elle permet réellement de garder un état de forme physique optimal. Enfin, la pratique de la course à pied permet également de diminuer le stress et l’anxiété. En focalisant son attention sur ses sensations physiques pendant l’effort et en sortant de sa « zone de confort » ceci permettra d’évacuer les énergies négatives accumulées au cours de la journée.

6. Quelles sont les principales motivations des personnes qui font appel à un coach running comme toi ?

Les personnes qui me contactent cherchent principalement à trouver (ou à retrouver) du plaisir à courir. Certaines ont de réels objectifs de résultat (10km, semi ou marathon) et souhaitent tout simplement être accompagnés dans leur planification de l’entrainement. D’autres personnes souhaitent retrouver gout à l’effort physique à travers la pratique du running et manquent parfois de motivation à pratiquer seules. Même si les premières séances peuvent paraitre simples, le fait d’être accompagné et coaché permet de réellement développer la motivation de certaines personnes. Il suffit juste parfois d’un coup de pouce lorsqu’on est en difficulté afin de dépasser certaines limites et franchir certains paliers.

7. Pourquoi font-elles appel à toi spécialement ?

Comme je l’ai précisé auparavant, je prends en compte l’entrainement en course à pied dans sa globalité. Grâce à mon cursus universitaire et mes expériences professionnelles, je suis apte à donner des conseils en préparation physique, en préparation mentale ou encore en nutrition qui seront en lien direct avec la performance en running/trail. Après de grosses séances, j’effectue toujours un retour au calme composé d’étirements passifs ainsi que de quelques exercices de relaxation afin de se recentrer un peu plus sur soi-même. Généralement ce temps de repos est plutôt apprécié par les athlètes. De plus j’essaye d’échanger un maximum avec les sportifs afin de comprendre au mieux leurs problématiques et leurs objectifs et d’adapter précisément les séances d’entrainement.

Le plus dur est de se lancer mais également de persévérer. Mais une fois ces étapes franchies, vous verrez qu’une pratique régulière permet de franchir de nombreuses barrières et peut vous aider à avancer vers cette quête du plaisir perçu dans l’effort physique.

Convaincu(e) ? Rendez vous sur le profil TrainMe de Quentin et réservez une séance avec votre coach running sur Lyon 😉

CrossFit : Une passion pour Morgan, coach TrainMe

Ce qui fait la force de TrainMe, c’est avant tout la diversité des coachs, tant dans leur sport respectif que dans leur parcours sportif, personnel et professionnel. Aujourd’hui nous vous proposons une interview de Morgan, notre coach de fitness et de remise en forme. Nous lui avons demandé de nous parler de sa passion pour le CrossFit.

Bonjour Morgan, merci de nous accorder de ton temps pour répondre à nos questions. Depuis quelques temps différentes activités sportives font de plus en plus d’adeptes, et le CrossFit en fait partie. En tant que coach TrainMe et passionné par cette discipline, nous avons voulu te donner la parole pour nous en dire un peu plus et pourquoi pas faire de nouveaux adeptes du CrossFit.

Morgan, coach passionné de CrossFit

Peux-tu te présenter et nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

J’ai 33 ans, j’ai suivi un parcours commercial pour ensuite travailler pendant 6 ans dans le milieu de la mode et de la pub comme directeur de casting et directeur de production photo.

Après plusieurs années à pratiquer le surf et la chute libre, j’ai découvert le CrossFit en 2013 et j’ai tout de suite adhéré !!

Après deux ans de pratique assidue j’ai donc décidé de m’investir dans cette activité et j’ai passé le diplôme de coach sportif.

Depuis la validation de mon examen cette année, je dispense mes séances dans deux salles parisiennes et en tant que coach personnel à domicile. Je travaille également avec de nombreuse agences de mannequins à Paris.

Peux-tu nous expliquer ce qu’est le CrossFit exactement ?

C’est un programme de conditionnement physique général qui tente d’optimiser le niveau de fitness global en développant 10 qualités athlétiques :

  • l’endurance musculaire et cardiovasculaire,
  • la force,
  • la flexibilité,
  • la puissance,
  • la vitesse,
  • la coordination,
  • l’agilité,
  • l’équilibre,
  • et la précision.

Le CrossFit a été créé aux États-Unis par Greg Glassman et repose sur 3 principes clés : des exercices constamment variés, des mouvements fonctionnels et un entraînement à haute intensité.

Qu’est ce qui différencie le CrossFit des autres disciplines de fitness ?

Le CrossFit combine et mixe des exercices d’haltérophilie, d’endurance et des mouvements de gymnastique. Les nombreuses combinaisons possibles rendent l’entraînement unique et évite la routine que l’on peut trouver dans une salle de sport classique. Chaque entraînement est différent. La nouveauté garde les pratiquants motivés et évite l’ennui.

Ce sport utilise des mouvements fonctionnels, c’est-à-dire des mouvements naturels que l’on retrouve dans la vie quotidienne : s’asseoir et se relever d’une chaise, s’accroupir, ramasser ou soulever des objets, courir, sauter, etc. Les mouvements préparent donc à la vie en dehors de la salle de sport.

A qui s’adresse cette discipline ?

Ce sport s’adresse à tout le monde de 10 à 90 ans, les besoins entre un individu lambda et un athlète olympique diffèrent en degrés et non en nature : l’amélioration des 10 qualités athlétiques est aussi importante pour les athlètes de haut niveau que pour les séniors.

Seuls les charges, l’intensité et les temps de récupération sont adaptés aux capacités individuelles de chacun.

Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte au quotidien ? 

Il améliore la santé et développe la condition physique en peu de temps : amélioration de la consommation maximale d’oxygène, diminution de la masse graisseuse et augmentation de la masse musculaire.

Ce sport vous test et vous challenge mentalement et physiquement pour devenir « un meilleur vous-même ». Vous êtes en concurrence et en compétition avec vous-même pour accomplir vos objectifs personnels (perte de poids, meilleure forme physique, meilleure santé, etc.)

Vous ne trouverez pas de miroir car le but de la méthode n’est pas d’améliorer le look et l’esthétique, même s’il y contribue, mais la force et la condition physique.

Le CrossFit améliore la qualité de vie au quotidien grâce à des mouvements fonctionnels. Les mêmes qui vous aideront à sortir les packs d’eau de la voiture quand vous rentrerez les courses, à monter les escaliers ou à jouer avec vos (petits) enfants sans être essoufflé.

As-tu des conseils à donner aux personnes qui voudraient pratiquer ?

Foncez !!!  Quoiqu’il en soit votre coach est là pour vous corriger, adapter la séance à votre condition physique et surtout vous motiver !!

 ENJOY !!!!

Comment se déroule généralement une séance de CrossFit ?

Une séance commence toujours par un échauffement afin de déverrouiller les articulations et faire monter le corps en température.

Ensuite il y a un travail de technique/coordination, qui est la base de ce sport.

Un travail sur la force arrive ensuite (le WOD) le travail du jour : partie rapide et intense de la séance où il est souvent demandé de répéter un nombre de répétitions sur des mouvements donnés.

La séance se termine ensuite par un retour au calme.

Quelles sont les principales motivations des personnes choisissent le CrossFit ?

La motivation première est généralement une remise en forme ou une perte de poids.

Mais les pratiquants prennent très vite gout à ce sport et veulent aller plus loin afin de repousser les limites de leurs capacités.

Morgan vous a convaincu ? N’hésitez pas à le contacter et à visiter son profil TrainMe 😉

Top 5 des avantages du coach sportif particulier

Le coaching sportif personnalisé est une activité qui se démocratise de plus en plus. Exit les salles de sports bondées et les abonnements annuels rarement rentabilisés, aujourd’hui c’est la salle qui se déplace directement chez vous. Dans cet article nous avons voulu passer au crible les nombreux avantages à faire appel à un coach sportif particulier, mais aussi comment choisir son coach.

Le coach sportif particulier, votre meilleur allier

coach sportif particulier

Vous vous en doutez, si la pratique est plein essor c’est qu’elle présente des avantages non négligeables.

Le coaching sportif peut répondre à de nombreux objectifs, à la fois sur le plan personnel que professionnel, sur le plan physique ou mental, collectif ou individuel, à tel point que de plus en plus d’entreprises introduisent la pratique directement dans leurs locaux pour leurs salariés. Perte de poids, diminution du stress, gain de confiance en soi, cohésion d’équipe, bien-être, préparation aux compétitions… Les objectifs sont nombreux et les raisons de faire appel à un coach sportif le sont toutes autant.

  1. La motivation

C’est certainement l’avantage le plus décisif dans l’atteinte de vos objectifs ! Ça nous est tous déjà arrivé, on décide de prendre de bonnes résolutions, on s’inscrit à la salle, on paie un abonnement d’un an pour un montant équivalant au PIB du Luxembourg et… on abandonne au bout d’un mois (3 jours ?).

Le coach sportif particulier est avant tout là pour vous motiver. Il vous fera comprendre l’intérêt de continuer, ira chercher les arguments qui feront mouche chez vous pour vous pousser à continuer et atteindre vos objectifs.

  1. La personnalisation

Les salles de sport proposent aussi des coachs sportifs (bien que la plupart du temps vous aurez à payer un complément pour avoir accès à leurs cours ou conseils). Mais les coachs présents dans les salles proposent des cours ou des exercices généraux et standardisés. Même si leurs conseils sont justes, ils ne sont pas personnalisés.

Avec un coach sportif particulier, toutes vos séances seront personnalisées et tous les exercices seront adaptés à votre profil. Ainsi, plus le coach vous connaitra plus il pourra adapter ses séances en fonction de vos objectifs, de vos capacités, de vos antécédents etc.

Autre point non négligeable de la personnalisation : le choix des exercices et du matériel. Chaque individu a des besoins et capacités qui varient. Le coach est aussi là pour conseiller sur le matériel à utiliser, et comment l’utiliser correctement. Vous pourrez donc ainsi progresser SANS VOUS BLESSER !

  1. L’obtention de résultats

1 à 3 mois, c’est le temps moyen constaté pour obtenir des résultats significatifs. La durée varie en fonction du point de départ et des objectifs visés mais les faits sont là. Le coach sportif, apprend à connaître votre corps et vos capacités. En fonction de ça, et grâce à son expérience il pourra adapter ses séances en fonction de votre profil. Les résultats se feront sentir bien plus rapidement qu’en travaillant seul ou avec un coach collectif.

Mieux encore, le coach sportif particulier vous aidera à dépasser vos limites et à atteindre un niveau de performance optimal. Grâce à lui il y a donc de fortes chances pour que vous dépassiez aisément les objectifs que vous vous étiez fixé initialement.

  1. Le sport à domicile

Si la salle de sport ne peut pas emménager dans votre salon le coach particulier, lui, pourra se déplacer chez vous. En premier lieu le fait de se déplacer directement chez vous lui permettra d’analyser plus facilement votre environnement, vos habitudes (alimentaires, quotidiennes etc.) pour ensuite s’adapter à votre profil. Ensuite, vous n’aurez pas à perdre de temps en vous déplaçant à la salle. Cette optimisation du temps vous aidera certainement à rester motivé. Enfin, évoluer dans un environnement connu, dans lequel on se sent bien, et à l’abris des regards permet gagner en confiance, d’exprimer plus facilement ses besoins et encore une fois d’optimiser les résultats.

  1. La nutrition

Ce n’est pas forcément l’élément auquel on pense en premier mais le coaching nutritionnel est un avantage indéniable (voir indispensable) que propose la plupart des coachs particuliers. Sport et nutrition vont de paire lorsqu’il s’agit d’atteindre des objectifs. En fonction de ces objectifs, le coach pourra vous conseiller pour changer vos mauvaises habitudes et atteindre vos objectifs.

Comment choisir son coach sportif

Vous êtes maintenant convaincu de l’utilité de faire appel à un coach sportif particulier. Maintenant il va falloir en choisir un qui sera à la hauteur de vos attentes !

Pour cela le meilleur moyen reste de discuter avec eux. Bien que les diplômes garantissent que le coach soit formé aux risques de la pratique du sport (et fera donc attention à votre santé et votre sécurité avant tout), cela ne veut pas dire que ce dernier sera meilleur qu’un autre. C’est avant tout une relation de compréhension, d’échange et de confiance qui doit s’installer entre vous et le coach. Vous devez trouver un coach auprès duquel vous pouvez confier vos attentes réelles. Plus le coach en saura sur vos habitudes et vos antécédents, plus il pourra s’adapter. La clé réside donc dans l’écoute et l’échange.

Aussi, choisissez un coach qui a l’habitude de travailler avec des personnes qui ont les mêmes besoins que vous. En effet, si le devoir du coach personnel est de s’adapter, chacun d’eux aura tout de même une spécialité ou un domaine de prédilection. Certains seront plus efficaces pour accompagner des personnes dans leur gestion du stress ou dans la perte de poids quand d’autres travailleront plus facilement avec des sportifs confirmés qui auront des besoins spécifiques dans la préparation de leurs compétitions.

Quoi qu’il en soit, et quels que soient vos objectifs, vous trouverez forcément le coach le mieux adaptés à vos besoins sur TrainMe ! 😉

Sports de combat, des pratiques aux nombreux bienfaits

Sports de combat

Pendant longtemps les sports de combat ont divisé. Alors que certains arts-martiaux comme le judo ou le karaté avaient la côte auprès des parents qui y inscrivaient leurs enfants dès le plus âge, d’autres sports comme la boxe ou le MMA par exemple souffraient malheureusement d’une image souvent assez éloignée de la réalité. Mais depuis quelques temps on assiste à la fois à la démocratisation de ces sports mais aussi à l’essor d’autres pratiques moins connues. Dans cet article nous allons vous prouver que pratiquer un sport de combat n’est pas réservé aux hommes ou aux brutes assoiffées de sang (d’ailleurs tout pratiquant vous le dira, on ne pratique pas un sport de combat pour agresser quelqu’un mais pour apprendre à se défendre). Vous verrez aussi que leur pratique peut s’avérer très bénéfique pour le corps et l’esprit !

On répertorie généralement les sports de combat en 2 grandes catégories, les arts-martiaux et les autres.

Les arts-martiaux

Un art-martial est un style de combat, souvent d’origine asiatique, intégrant en plus du combat pur une dimension spirituelle et morale. Le but n’est pas uniquement d’apprendre à se défendre efficacement mais aussi d’apprendre à se contrôler, à éviter le combat lorsque celui-ci est évitable. Les arts-martiaux diffusent donc un enseignement sur le plan physique (force, technique et souplesse) et mental (contrôle de soi, respect etc.). Parmi les art-martiaux les plus populaires en France on retrouve d’ailleurs le judo dont le code moral fait partie intégrante de la discipline : Politesse, courage, sincérité, respect, honneur, modestie, contrôle de soi, amitié. On se rend donc bien compte que ces disciplines ne s’articulent pas uniquement autour du combat et de la force, mais aussi autour de l’esprit et du mental.

Parmi les arts-martiaux les plus populaires on retrouvera par exemple :

  • Le judo : Voie de la souplesse. Le judo est un sport de projections, où les clés articulaires et les étranglements sont néanmoins autorisés.
  • Le Karaté : cet art-martial vous apprend à vous défendre, puis à répondre par une attaque en se servant des pieds, des mains (ouvertes ou fermées), des doigts, des genoux etc.
  • Le Jiu-Jitsu : cet art-martial regroupe différentes techniques de combat comme les projections, les frappes (pieds et poings), le travail au sol, les étranglements et les clés.

Bien entendu cette liste est loin d’être exhaustive. De nombreuses autres disciplines existent comme le Taekwondo, l’Aïkido, ou même encore le Krav Maga. Ce dernier art-martial, qui prend de plus en plus d’ampleur depuis quelques années, a été développé par l’armée Israélienne et utilise des techniques de neutralisation rapides pour parer aux situations d’urgence.

Les sports de combat

Le terme sport de combat regroupe de manière plus générale l’ensemble des sports (dont font partie les arts-martiaux) opposant deux adversaires et dont le but est de maîtriser l’autre ou de se défendre.

Parmi les sports de combat les plus populaire on retrouve bien entendu la boxe anglaise (dont seuls les coups de poings au dessus de la ceinture sont autorisés) mais aussi toutes les autres formes de boxe (française, thaïlandaise, vietnamienne, le full contact etc.). D’autres pratiques émergent aussi depuis quelques années comme le MMA par exemple (Mix Martial arts). Ce sport regroupe et autorise l’ensemble des techniques issues de différents arts-martiaux. Les combats se déroulant en cage (UFC) et la rudesse de ces combats ont causé bon nombre de polémiques à cette discipline qui en subit encore, à tord, les conséquences aujourd’hui. En effet, le MMA est de plus en plus encadré et réglementé ce qui en fait un sport spectaculaire mais porteur de valeurs fortes comme le respect, le courage, ou le goût de l’effort.

Les bienfaits physiques et mentaux

Vous l’aurez compris, les sports de combat sont légion et il en existe pour tous les goûts et pour tous les âges. En plus de vous apprendre à vous défendre, les avantages et bienfaits de la pratique d’un sport de combat sont nombreux. D’ailleurs, de plus en plus de personnes s’initient à l’un de ces sports sans qu’apprendre à se défendre ne soit la priorité ou l’objectif principal.

Sur le plan physique tout d’abord, les sports de combats permettent pour la plupart de travailler tous les muscles du corps. C’est donc un excellent moyen de se muscler tout en apprenant à se défendre. Le travail de la souplesse corporelle est aussi l’un des atouts majeurs de la plupart des arts-martiaux (mais aussi dans des sports comme la lutte par exemple). Les sports comme la boxe, le judo, le karaté, le MMA etc. favorisent aussi l’endurance, les reflexes, la vitesse et la coordination du corps.

Sur le plan mental, pratiquer un sport de combat s’avère aussi très bénéfique. Nous en avons parlé plus haut, le judo par exemple propose et impose son propre code moral. Des valeurs fortes qui s’appliquent aussi bien sur le tatami que dans la vie quotidienne. Mais plus généralement, pratiquer un sport de combat permet d’apprendre à gérer son stress, évacuer la pression, se défouler, canaliser ses émotions. En d’autres termes tous ces sports vous aideront à vous sentir mieux dans votre peau.

En conclusion, si l’ensemble de ces pratiques se développent à vitesse grand V (et notamment chez les filles) c’est que les bienfaits sont nombreux et que ces sports ne sont pas si violents que ça. La plupart des clubs (de boxe, d’art-martiaux etc.) répartissent leurs séances en fonction des âges, des niveaux et des envies de chacun et proposent même des séances d’essaie. N’ayez donc pas peur de pousser la porter de l’un de ces clubs et de vous essayer à l’une de ces pratiques. Vous vous surprendrez peut-être (surement) à aimer ça 😉

Et si vous préférez tenter l’expérience en petit comité, nos coachs TrainMe se feront un plaisir de vous organiser un cours à domicile ou en extérieur allant de 1 à 4 personnes pour vous défouler entre amis !

Place aux jeux paralympiques !

Jeux paralympiques
passage de drapeau entre nos deux portes drapeau français

Vous l’avez surement remarqué après les jeux olympiques, place aux jeux paralympiques qui se tiendront du 7 au 18 septembre à Rio. Les jeux paralympiques réunissent tous les 4 ans (après les jeux olympiques) les athlètes handicapés physiques, visuels et / ou mentaux. Ces jeux ne sont pas organisés, contrairement à ce qu’on pourrait penser, par le comité international olympique mais par le comité international paralympique.

Cette compétition est donc l’occasion de mettre un coup de projecteur sur le handicap et l’handisport, trop souvent mis à l’écart de la scène médiatique sportive notamment. Dans cet article nous avons donc voulu revenir sur les différentes disciplines, les handicapes et nos champions français qui font vivre cette compétition.

Les handicapes représentés

Les jeux paralympiques regroupent des athlètes aux handicapes divers. Pour des raisons d’équité, différentes catégories de handicapes ont été établies :

  • Tétraplégiques et paraplégiques ;
  • Séquelles neurologiques assimilables ;
  • Amputés et assimilés ;
  • Infirmes moteurs cérébraux ;
  • Grands handicapés (myopathes, fauteuils électriques) ;
  • Non-voyants et malvoyants.

Le but étant d’équilibrer au maximum les épreuves, chaque athlète concours dans sa catégorie de son sport respectif. Cela implique donc que chaque handisport propose son épreuve dans chacune des catégories de handicape et en fonction des contraintes liées à l’épreuve. A titre d’exemple, en athlétisme, il y a des épreuves (100m, 200m, relai etc.) pour les aveugles, pour les amputés courant avec une prothèse, des épreuves en fauteuil etc. tandis qu’en judo, seules les épreuves pour non et malvoyants sont disputées.

Les athlètes sourds et malentendants ont quant à eux leur propre compétition : les Deaflympics qui se déroule aussi tous les 4 ans et qui reste la plus ancienne compétition handisport internationale. Les prochains se tiendront d’ailleurs en 2017 en Turquie, à Ankara.

Notons aussi qu’après 8 années de non participation entre 2004 et 2012 (pour cause de difficultés à classer les handicapes et pour des cas de fausses déficiences intellectuelles), les handicapés mentaux ont pu réintégrer les jeux paralympiques à Londres en 2012.

Les sports représentés

Tous les sports représentés aux jeux olympiques ne sont pas représentés aux jeux paralympiques. Cependant, beaucoup de sports se retrouvent dans les deux compétitions, certains adaptant leurs règles aux différents handicapes pendant les jeux paralympiques.

Cette année vous pourrez regarder du basket en fauteuil, de l’aviron, du cyclisme, du judo pour athlètes non ou malvoyants, de l’escrime en fauteuil, du football à 5 ou à 7, du tennis et du rugby en fauteuil, de la natation etc.

Une chose est sûre si vous aimez le spectacle, vous allez être servis ! Certaines disciplines sont tout aussi spectaculaires (voir même plus spectaculaires) que les épreuves olympiques pour valides ! Les prouesses à la fois techniques, physiques et mentales réalisées par l’ensemble de ces athlètes méritent réellement qu’on leur tire notre chapeau…

Pour connaître les dates et le déroulé des 23 disciplines, découvrez le calendrier ici.

Nos champions français

Cette année Teddy Riner (porte-drapeau de la délégation olympique) a transmis le drapeau Michaël Jérémiasz qui sera donc le porte-drapeau de la délégation paralympique. Ce champion de tennis en fauteuil est déjà quadruple médaillé olympique en trois participations (dont un titre). Il a aussi remporté 10 titres du grand chelem en double et était n°1 mondial en 2005.

Comme pour les jeux olympiques, notre délégation paralympique compte pas mal de chances de médailles. Ils tenteront donc de battre leur record de 2012 qui était de 45 médailles dont 8 en or ! Parmi nos grandes chances de titres olympiques on peut par exemple citer Mandy François-Elié (athlétisme 100m), Nantenin Keinta (athlétisme 400m), Marie-Amélie Le Fur (athlétisme saut en longueur), le fleuret et l’épée par équipe (escrime homme), Frédéric Cattanéo, Michaël Jérémiasz et Stéphane Oudet (tennis en fauteuil), ou encore Lucas Créange (tennis de table).

Diffusion des jeux paralympiques

Les dernières paralympiades ayant été critiquées pour cause de manque de visibilité, cette année vous aurez la possibilité d’assister tous les jours à de nombreuses épreuves sur France 4 (dans la journée) puis sur France 2 en deuxième partie de soirée. Au total, 100 heures de direct seront attribuées aux jeux paralympiques pendant toute la durée de la compétition ! Vous aurez aussi la possibilité de suivre l’intégralité des épreuves en streaming, via internet.

Bon, assez parlé ! Place aux jeux  et allez les bleus !

Le coaching sportif pour enfants

coaching sportif pour enfants

Comme chacun le sait, le sport et plus globalement la pratique d’une activité physique est bonne voir indispensable, pour le développement (physique, mental et social) de l’enfant. Beaucoup d’enfants sont d’ailleurs inscrits dans des clubs sportifs. Dans cet article nous allons donc mettre l’accent sur une pratique un peu moins connue, mais néanmoins très intéressante, qui est celle du coaching sportif pour enfants.

Au niveau physique, la pratique d’un sport pendant l’enfance ou même l’adolescence permet :

  • de renforcer le squelette,
  • d’améliorer la condition physique en renforçant le cœur et les poumons,
  • de prévenir les risques de surpoids et de maladies,
  • et d’améliorer la souplesse et la flexibilité.

Au niveau mental le sport permet :

  • d’améliorer l’humeur et l’estime de soi,
  • de se sentir à l’aise dans son corps
  • et bien souvent d’améliorer les résultats scolaires.

Au niveau social, le sport permet à l’enfant de s’épanouir et à apprendre à vivre en société. Vecteur de valeurs éducatrices fortes (respect, solidarité, patience, concentration, discipline etc.), le sport est un excellent moyen de socialisation et d’éducation.

Les avantages du coaching sportif pour enfants

Le sport est donc indispensable au développement de l’enfant. Or, certaines études ont récemment montré que 12% des enfants français souffrent d’obésité. Principalement dû à des problèmes de malnutrition (malbouffe, grignotage, qualité des repas etc.) mais aussi à un manque d’activité physique. Et cette surcharge pondérale entraine souvent chez les enfants un sentiment de mal être, de complexité et de honte qui les empêchent (même s’ils le désirent) de se livrer à une activité physique en public, par peur du regard des autres. On entre donc dans un cercle vicieux.

Le coaching sportif pour enfants peut donc être une solution pour sortir de cette spirale. Une séance de sport individualisée à domicile (ou proche du domicile), avec un coach qualifié à différents effets bénéfiques sur l’enfant. D’abord, le fait d’être seul avec le coach permet à la fois un suivi régulier, mais surtout d’éviter ce sentiment de complexité provoqué par le regard des autres. Ensuite, le coach pourra redonner le goût de l’effort à l’enfant et une confiance en soi suffisante. Une fois sorti de ce cercle vicieux, l’enfant n’a alors plus aucune gène à pratiquer une activité sportive en club ou entre amis. Par ailleurs, il est souvent possible pour les parents de participer aux séances de sports avec leur enfant. Ceci peut donc aussi permettre de partager des moments en famille, de renouer des liens et redonner confiance plus rapidement à l’enfant.

L’offre TrainMe

Chez TrainMe, notre large sélection de coachs professionnels qualifiés nous permet de répondre à une multitude de demandes. Que ce soit pour aider votre enfant en difficultés, pour (re)nouer des liens avec votre adolescent ou pour profiter de moments conviviaux grâce à la pratique d’un sport en famille, nous sommes en mesure de vous proposer une solution adaptée.  Simple, rapide, sur mesure et économique n’hésitez pas à nous contacter ! Nous vous trouverons le coach le plus adapté à vos besoins et à vos envies.

En attendant, vous pouvez toujours consulter nos coachs sur notre site internet 😉