Place aux jeux paralympiques !

Place aux jeux paralympiques ! Actualité Sportive
passage de drapeau entre nos deux portes drapeau français

Vous l’avez surement remarqué après les jeux olympiques, place aux jeux paralympiques qui se tiendront du 7 au 18 septembre à Rio. Les jeux paralympiques réunissent tous les 4 ans (après les jeux olympiques) les athlètes handicapés physiques, visuels et / ou mentaux. Ces jeux ne sont pas organisés, contrairement à ce qu’on pourrait penser, par le comité international olympique mais par le comité international paralympique.

Cette compétition est donc l’occasion de mettre un coup de projecteur sur le handicap et l’handisport, trop souvent mis à l’écart de la scène médiatique sportive notamment. Dans cet article nous avons donc voulu revenir sur les différentes disciplines, les handicapes et nos champions français qui font vivre cette compétition.

Les handicapes représentés

Les jeux paralympiques regroupent des athlètes aux handicapes divers. Pour des raisons d’équité, différentes catégories de handicapes ont été établies :

  • Tétraplégiques et paraplégiques ;
  • Séquelles neurologiques assimilables ;
  • Amputés et assimilés ;
  • Infirmes moteurs cérébraux ;
  • Grands handicapés (myopathes, fauteuils électriques) ;
  • Non-voyants et malvoyants.

Le but étant d’équilibrer au maximum les épreuves, chaque athlète concours dans sa catégorie de son sport respectif. Cela implique donc que chaque handisport propose son épreuve dans chacune des catégories de handicape et en fonction des contraintes liées à l’épreuve. A titre d’exemple, en athlétisme, il y a des épreuves (100m, 200m, relai etc.) pour les aveugles, pour les amputés courant avec une prothèse, des épreuves en fauteuil etc. tandis qu’en judo, seules les épreuves pour non et malvoyants sont disputées.

Les athlètes sourds et malentendants ont quant à eux leur propre compétition : les Deaflympics qui se déroule aussi tous les 4 ans et qui reste la plus ancienne compétition handisport internationale. Les prochains se tiendront d’ailleurs en 2017 en Turquie, à Ankara.

Notons aussi qu’après 8 années de non participation entre 2004 et 2012 (pour cause de difficultés à classer les handicapes et pour des cas de fausses déficiences intellectuelles), les handicapés mentaux ont pu réintégrer les jeux paralympiques à Londres en 2012.

Les sports représentés

Tous les sports représentés aux jeux olympiques ne sont pas représentés aux jeux paralympiques. Cependant, beaucoup de sports se retrouvent dans les deux compétitions, certains adaptant leurs règles aux différents handicapes pendant les jeux paralympiques.

Cette année vous pourrez regarder du basket en fauteuil, de l’aviron, du cyclisme, du judo pour athlètes non ou malvoyants, de l’escrime en fauteuil, du football à 5 ou à 7, du tennis et du rugby en fauteuil, de la natation etc.

Une chose est sûre si vous aimez le spectacle, vous allez être servis ! Certaines disciplines sont tout aussi spectaculaires (voir même plus spectaculaires) que les épreuves olympiques pour valides ! Les prouesses à la fois techniques, physiques et mentales réalisées par l’ensemble de ces athlètes méritent réellement qu’on leur tire notre chapeau…

Pour connaître les dates et le déroulé des 23 disciplines, découvrez le calendrier ici.

Nos champions français

Cette année Teddy Riner (porte-drapeau de la délégation olympique) a transmis le drapeau Michaël Jérémiasz qui sera donc le porte-drapeau de la délégation paralympique. Ce champion de tennis en fauteuil est déjà quadruple médaillé olympique en trois participations (dont un titre). Il a aussi remporté 10 titres du grand chelem en double et était n°1 mondial en 2005.

Comme pour les jeux olympiques, notre délégation paralympique compte pas mal de chances de médailles. Ils tenteront donc de battre leur record de 2012 qui était de 45 médailles dont 8 en or ! Parmi nos grandes chances de titres olympiques on peut par exemple citer Mandy François-Elié (athlétisme 100m), Nantenin Keinta (athlétisme 400m), Marie-Amélie Le Fur (athlétisme saut en longueur), le fleuret et l’épée par équipe (escrime homme), Frédéric Cattanéo, Michaël Jérémiasz et Stéphane Oudet (tennis en fauteuil), ou encore Lucas Créange (tennis de table).

Diffusion des jeux paralympiques

Les dernières paralympiades ayant été critiquées pour cause de manque de visibilité, cette année vous aurez la possibilité d’assister tous les jours à de nombreuses épreuves sur France 4 (dans la journée) puis sur France 2 en deuxième partie de soirée. Au total, 100 heures de direct seront attribuées aux jeux paralympiques pendant toute la durée de la compétition ! Vous aurez aussi la possibilité de suivre l’intégralité des épreuves en streaming, via internet.

Bon, assez parlé ! Place aux jeux  et allez les bleus !

Place aux jeux paralympiques ! Actualité Sportive

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz