Cours de Pilates à Paris ! Une discipline en pleine expansion

En quelques décennies, le Pilates a été adoptée par quelques millions de pratiquants. Avec plus de 500 exercices et un matériel parfois surprenant, elle vise à muscler le corps en visant les muscles profonds.
Equilibre et maintient sont les maîtres mots de ce sport qui repose beaucoup sur la respiration et les bonnes postures du corps.

Pourquoi faire du Pilates ?

  • Pour muscler les fessiers et les abdominaux, obtenir un ventre plat, lutter contre la cellulite et le surpoids.
  • Parce que c’est une méthode d’entraînement à la fois douce et intensive, accessible à tous.
  • Pour lutter contre le stress et se sentir bien dans son corps et sa tête, plein(e) d’énergie, centré(e) et réceptif(ve) !

Quels résultats ?

La pratique régulière du Pilates donne des résultats visibles : les hanches et les fessiers s’affinent et la zone abdominale se renforce. On obtient une meilleure posture et la fatigue du dos disparaît pour laisser place à une sensation de bien-être et d’énergie décuplée. Un effet d’apaisement se fait rapidement ressentir sur le mental de la personne.

Les bases du Pilates ?

Il existe plus de 500 exercices, basés sur ces principes essentiels :

  • Le centrage : La zone centrale du corps (entre le pubis et les côtes du bas) est très importante et doit être engagée sur chaque mouvement. C’est ce qu’on appelle la « centrale d’énergie ».
  • La respiration : Il ne s’agit pas d’une respiration abdominale (avec le ventre) mais costale (avec le thorax), qui muscle les abdominaux en profondeur.
  • La concentration : Tous les mouvements viennent du centre du corps, vous devez focaliser votre attention sur vos exercices pour les calquer sur la respiration.
  • Le contrôle : Les mouvements doivent être précis et maîtrisés.
  • La fluidité : Tous les mouvements sont lents et fluides, sans à-coup. Votre respiration est continue.
  • L’ordre : Il faut enchaîner les exercices dans un ordre précis.
  • La relaxation : En fin de séance, notamment pour étirer les muscles après l’effort.

Cours de Pilates à Paris ! Une discipline en pleine expansion Wikisports

Comment pratiquer le Pilates ?

Lors d’une séance de Pilates, les exercices consistent à adopter des postures différentes qui sollicitent tour à tour tous les muscles du corps, dans un ordre établi. L’accent est notamment porté sur la zone centrale du corps pour faire travailler les abdominaux.
Pour votre pratique, vous aurez seulement besoin d’un tapis de sol et d’une tenue confortable. Des accessoires peuvent également être utilisés, ils ont été introduits plus tard dans la discipline :

  • Le ballon : Il doit être assez gros et permet de travailler l’équilibre.
  • L’élastique ou Rubber Band : utile pour les étirements ou encore pour les exercices en résistance.
  • Le cercle : Placé entre les jambes, il aide à muscler les cuisses.
  • Le boudin en mousse : Comme le ballon, il fait travailler l’équilibre.

A qui conseiller le Pilates ?

Tous le monde peut pratiquer le Pilates car les exercices, s’ils sont exigeants, ne sont ni violents, ni traumatisants pour le corps.

On le recommande :

  • Aux personnes pas ou peu sportives.
  • A ceux qui souffrent de stress, fatigue, raideurs, aux femmes enceintes ou qui viennent d’accoucher, aux personnes âgées, aux personnes blessées en convalescence.
  • Pour les futures mamans ou les personnes fragiles, le suivi du médecin est néanmoins indispensable.

Le Pilates by TrainMe ?

C’est simple, en quelques clics seulement, réserver un cours de Pilates avec le coach particulier de votre choix en fonction de son profil, son parcours et son expérience !

 Vous avez trouvé une disponibilité qui vous convient, votre coach se déplace jusqu’à votre domicile pour une séance tout en douceur, sans le stress des transports !

Vous voulez tenter l’expérience Trainme, c’est par ici.

La méthode Pilates – des hôpitaux de guerre à vos salles de sport

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la méthode Pilates, savez vous d’ou elle vient ? D’ou vient son nom et ses méthodes si particulières ? Véritable mix d’activités complémentaires telles que le yoga, la gymnastique, la méditation ou encore le fitness. Nous allons vous révéler le secret de cette discipline si complète.

Née en 1880 d’un père gymnaste et d’une mère naturopathe, Joseph Pilates est celui qui va donner son nom à cette méthode.

Fervent défenseur de l’adage « un esprit sain dans un corps sain », Joseph s’est tout d’abord inspiré des étirements naturels des animaux. Puis, de la simple observation, il a développé sa propre philosophie. En effet, Joseph apporte beaucoup d’importance à l’esprit et part du principe que le reste en découle. Il s’inspire de ses connaissances en gymnastique ainsi que des disciplines orientales telles que le Yoga.

Pendant la guerre, Joseph est interné au large de l’Angleterre en tant que résident étranger. Et c’est dans ce contexte, entouré de personnes malades ou en mauvaise santé qu’il met réellement en place son enseignement pour aider ses compagnons. Par ailleurs, il paraitrait que tous ses élèves aient survécu à la grande épidémie de grippe de 1919.

Repéré par son supérieur, il est par la suite embauché dans un hôpital pour aider les blessés de guerre à se remettre de leurs blessures. C’est pendant cette période que Joseph Pilates va pour la première fois utiliser un système de résistance avec les ressorts des lits d’hôpitaux, technique qui sera par la suite transformée pour devenir le travail avec élastiques.

En 1935, après avoir passé quelques années chez lui en Allemagne, Joseph sent les courants extrémistes monter et décide de prendre le large pour les Etats-Unis. Arrivé à New-York, il se fait rapidement une réputation auprès des danseurs grâce auxquels il finit de développer sa méthode.

Joseph Pilates décède en 1967, les circonstances restent floues mais celui-ci serait mort pendant la nuit d’une intoxication à la fumée dans son studio.

Une vie après la mort

Peu connu de son vivant, c’est seulement après sa mort que les enseignements de Joseph Pilates se répandent grâce à ses élèves danseurs qui démocratisent la pratique. Ce sont majoritairement ces personnes qui sont à l’origine des écoles d’aujourd’hui. La pratique s’étend rapidement à l’ensemble des Etats-Unis pour finalement traverser l’océan et toucher l’Europe ou elle se développe très vite

Bien que d’un centre de formation à l’autre, les techniques et outils utilisés puissent varier, la base de l’enseignement reste néanmoins toujours la même.

Le Coaching sportif à Paris

Terminé les salles de sport bondées, imaginez un coach sportif rien que pour vous !

Oubliez les prix élevés, les horaires peu flexibles, le temps passé dans les transports, les cours de sport qui ne répondent que partiellement à vos attentes ou encore l’obligation d’engagement qui ne permet pas la pratique de plusieurs sports, le coaching sportif personnalisé prend place au coeur de la capitale.

Fini l’image élitiste et intouchable du coaching sportif personnalisé, il n’est plus réservé uniquement à une partie exclusive et intouchable !

Désormais le coaching sportif joue sur l’accessibilité et la démocratisation.

Le coaching sportif, pour qui ?

Comme nous l’avons justement évoqué le coaching sportif est à destination de toute personne désirant découvrir un sport, se remettre au sport ou atteindre une performance spécifique comme par exemple courir un marathon.

Alors que vous souhaitiez découvrir un art martial ou vous sculpter un corps de rêve, le coaching sportif est fait pour vous !

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Le coaching sportif, pourquoi ?

Dès le départ il y a une notion d’accompagnement qui est liée à ces termes « coach », et « coaching ».

Un accompagnement à différents niveaux:

  • Objectifs : Vous fixerez dès le départ des objectifs à atteindre avec votre coach qui devront être respectés.
  • Nutrition: Plus qu’un coach sportif, il saura vous donnér les clés pour avoir une alimentation saine en rapport avec votre programme d’entrainement.

Fini les salles de sports bondées, dîtes adieu aux :

  • Prix élevés
  • Horaires peu flexibles
  • Temps de transports souvent élevés
  • Cours de sports qui ne répondent que partiellement aux attentes. En effet, selon l’envie de départ du Coaché, initiation, maintien de la forme, remise en forme et performance, les attentes peuvent être très différentes et les Coachs sont plus ou moins spécialisés pour une catégorie ou l’autre
  • Obligation d’engagement qui ne permet pas la pratique de plusieurs sports

Opté pour le coaching sportif vous offre de nombreux avantages :

  • Un gain de temps
  • Une source de motivation
  • Un entrainement et un suivi sur mesure
  • Un moyen de repousser ses limites
  • Des résultats rapides et durables
  • Un professionnel du sport à votre écoute et qui répondent à VOS besoins
  • Une pratique du sport en toute sécurité

En bref, le coaching sportif est LA solution !

Le coaching sportif by TrainMe ?

TrainMe est LA plateforme communautaire qui met en relation des particuliers et des professionnels du sport pour réserver des cours en quelques clics, près de chez soi.

Le concept est d’optimiser la recherche d’un coach/professeur de sport de son choix parmi une large base de coachs sélectionnés, par nos soins, proche de chez soi et répondant à ses attentes.

Organisé autour de 4 univers (Initiation, Maintien de la forme, Remise en forme et Performance), trainme vise à flexibiliser, faciliter et clarifier l’offre des cours de sports en France et en Europe.

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Pour le moment à Paris et Ile de France, Trainme compte plus de 4000 inscrits, 450 coachs professionnels et propose plus de 9 activités sportives.

Réserver votre coach sportif en quelques clics:

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Le coaching sportif, pour quel sport ?

S’adaptant à tous les sports se pratiquants individuellement ou en binome, le coaching sportif fait aujourd’hui son apparition dans de nombreux domaines. Comme par exemple les sports de combat, le yoga, le pilates, la remise en forme, le running, le tennis…

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Yoga & Pilates

Ces dernières années, l’image du Yoga est entrain de changer radicalement. La vision que l’on peut en avoir d’une activité vieillissante ou l’on a tendance à s’ennuyer est complètement dépassée et se transforme en une image plus mode et tendance. De nombreuses célébrités ne tarissent pas d’éloge, c’est par exemple le cas de Jennifer Aniston, Cara Delevingne ou encore Downey Jr. Trains (alias Iron Man) qui ont tous adoptés cette pratique.

S’inspirant du Yoga, de la danse et de la gymnastique, le Pilates se base essentiellement sur l’équilibre et le maintient qui sont essentiels pour cette discipline. Cette pratique se base sur la respiration et les bonnes postures du corps pour corriger les déséquilibres internes. Le contrôle, la concentration ainsi que la fluidité en font aussi partie intégrante.

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Remise en forme – Fitness

Que votre objectif soit de perdre du poids, d’être plus tonique pour l’été ou simplement l’équilibre interne, le Fitness sera un très bon outil pour vous. Alliant travail musculaire et cardio, il vous permettra d’évacuer les tensions et sources de stress pour finalement devenir votre nouvelle drogue… Loin derrière nous l’époque ou l’on vous faisait faire des exercices bête et méchant. Aujourd’hui, bien qu’ils fassent encore partie de l’entrainement, les coachs cherchent en permanence des exercices diversifiés et ludiques pour vous éviter de vous lasser et de tout abandonner.

Sweat-boxing, cross-training, swiss ball… Les coachs se renouvellent en permanence pour vous aider à vous tenir à vos objectifs.

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Le Tennis

Encore aujourd’hui, le tennis reste un classique. Que vous soyez débutants souhaitant apprendre à taper la balle ou confirmé voulant monter dans les classements, le coach sportif sera votre meilleur allié. Il vous fera essentiellement travailler votre technique, en s’arrêtant sur vos forces ainsi que vos faiblesses pour éviter que les mauvaises habitudes et mauvais gestes ne sabotent tous vos efforts.

Le Coaching sportif à Paris Actualité Coaching Sportif TrainMe

Sports de combat

Boxe, Krav maga, Self défense… Vous avez toujours été tenté mais n’avez jamais osé franchir le pas par peur de tomber contre des adversaires d’un niveau supérieur ? Ou peut-être la peur de vous retrouver dans une salle remplie de gros bras à l’air dangereux ? Le coach sportif vous permettra d’effectuer le cours dans le lieu de votre choix, et s’adaptera à votre niveau pour vous pousser à progresser sans pour autant vous rentrer dedans ou vous laisser évoluer avec un adversaire inconnu.

A chaque sport son coach sportif, c’est vous qui choisissez !

 

 

Comment bien préparer un marathon ? Les conseils de notre coach Greg

Les beaux jours sont de retour, préparez vous à transpirer ! La saison de Running bat son plein ! Plus de 37 000 Runners ont bouclé le semi-marathon de Paris la semaine dernière, les parcs se remplissent et surtout la course de l’année approche. Le 3 avril est une date connue de tous les amoureux de Running impatients de fouler les pavés de la capitale pour le marathon de Paris.

Afin de nous faire partager sa passion, nous avons interviewé notre coach Greg, coureur et spécialiste dans la préparation de marathon.

Les conseils de Greg, notre coach spécialisé de Running

Comment bien préparer un marathon ? Les conseils de notre coach Greg Conseils sportifs Interviews coachs
Greg, Coach de Running Trainme spécialisé dans la préparation de marathon

Bonjour Greg, comment t’es venu la passion du Running et des marathons ?

Au départ, c’est mon père qui après de nombreuses années de cyclisme en amateur, est passé vers 35 ans à la course à pied. Il m’a donné le virus et j’ai commencé à courir à l’âge de 9 ans en vacances, lors d’une course organisé dans un camping… Bref ! Cela m’a plus tout de suite et après avoir gagné différents cross au collège, j’ai continué à courir pour le plaisir et sans réel objectif de compétition…Depuis 2010, j’ai commencé à courir pour performer et les chronos sur 10 km étaient de mieux en mieux. En 2015, au Championnat de France de 10 km sur route, je bats mon RP (record personnel) en 33’55 en catégorie Master 1. Pour moi, le marathon est une longue étape après avoir passé du temps sur les autres distances auparavant, 10 km puis semi…

Peux-tu nous en dire plus sur ton premier marathon ?

Mon premier marathon, je l’ai préparé en 5 semaines, pourquoi? J’ai su tardivement que je participais au marathon de Berlin en 2015, on m’a offert un pack comprenant, l’inscription, le voyage, l’hébergement ainsi que la tenue pour courir…Impossible de refuser !

Dès que j’ai su cela, ma vie était transformée, j’ai construit un plan d’entraînement en fonction de mon niveau de forme, je revenais de blessure et j’avais repris l’entraînement une quinzaine de jours avant… La difficulté pour moi étant de passer du 10 km avec un volume de 40 km/semaine à la préparation marathon avec entre 70/90 km par semaine…

La préparation s’est super bien déroulée, j’ai réussi à faire un semi, pour me tester 15 jours avant Berlin, certains diront que c’est un peu tard, mais j’avais besoin de me rassurer et de me tester en mode compétition sur la distance. Lors de cette course avec un peu de dénivelé, j’ai décidé de partir à allure marathon (3’55 au km) puis allure semi (3’40 au km). Je termine en 1h18, satisfait de mon temps et surtout des sensations sur cette nouvelle distance.

Après une semaine d’affûtage, qui n’est pas toujours facile à gérer, le manque de kilométrage et la peur de perdre tous les acquis, je suis parti à Berlin, dans le SAS 2h55.

Mon ressenti pendant la course… l’euphorie, les jambes légères, l’envie de performer et d’aller vite…Je passe à mi-course en 1h20, rapide, trop rapide. Beaucoup de mes amis coureurs m’avaient prévenus de ne pas partir trop vite, me connaissant un peu…, car la course commence au 25ème et là… les jambes ne répondent plus comme au début….de l’euphorie je passe au doute…

Le mental prend le pas, chaque kilomètre passé est une délivrance,  mais je regrette amèrement mon emballement du début de course. Dans les derniers km, je sers les dents, jamais je m’arrête, je dois aller au bout, les quadriceps sont douloureux, ma foulée s’est dégradée et je subis. Je savoure enfin le dernier kilomètre et termine la course en 2h51, je reste sur le coup un peu frustré car je n’ai pas maîtrisé la course de bout en bout, mais avec plus de lucidité après la course, je comprends que j’ai réussi malgré tout un beau chrono avec une prépa courte !

Le marathon est la course d’endurance la plus mythique, et beaucoup se lance le défi de finir ces 42 km ! Quels sont tes conseils en matière de préparation ?

1- Être dans les meilleures dispositions pour commencer sa préparation physique et mentale ( poids de forme, pas de tabac et le moins d’alcool possible, réussir à gérer son travail et sa vie de famille en évitant le stress )

2- Choisir un plan d’entraînement adapté à son rythme de vie (choisir le nombre de séance en fonction de ses possibilités, ne pas trop surcharger la semaine) et ne pas hésitez à changer quelques séances en fonction de l’état de forme.

3- Ne pas vouloir griller les étapes, s’y prendre à l’avance, pour la préparation d’un semi-marathon, compter 10 semaines si on part d’un niveau débutant et 18 semaines pour un marathon.

4- Rejoindre un groupe de runners ou se faire aider d’un coach pour optimiser l’entraînement, c’est toujours plus facile de faire des séances de fractionné à 5 ou 10 plutôt que seul avec son chrono ou son cardio, idem pour les sorties longues (SL).

5- Si la gestion de l’emploi du temps le permet, ne pas hésiter à pratiquer des sports alternatifs comme la natation et le cyclisme, la musculation…

6- Savoir gérer les temps de récupération et bien s’alimenter pour ne pas avoir de carences alimentaires.

Comment bien préparer un marathon ? Les conseils de notre coach Greg Conseils sportifs Interviews coachs
Le kit du marathonien!

Les objectifs peuvent être très différents d’un coureur à l’autre, quel serait ton programme de préparation type pour un coureur tourner vers la performance ?

12 semaines de préparation sont idéales pour bien gérer les différents blocs : 3 à 4 séances / semaine.

  • Travail de la VMA (4 semaines)/Travail du Foncier (4 semaines)/Travail spécifique (3.5 semaines) et affûtage (10 jours).

Un test VMA sur piste de 400m, pour commencer le fractionné : ainsi, on pourra développer la VMA. On proposera différentes séances à base de VMA courtes (type 2 à 3 séries de 8’ en 30”/30”) ou VMA moyenne ( 8 à 10 séries de 400m à 95% VMA) ou longues pyramidales ( 3000/2000/1000/2000/3000 ) à 80 % VMA avec récupération active entre chaque série

  • L’endurance, dite fondamentale sera la clé de la réussite et sera proposée chaque semaine lors d’une séance de 45’ à 1h15 à 75% VMA, en Aérobie c’est à dire en aisance respiratoire.
  • Quelques séances de seuil seront proposées pour permettre au coureur d’être confronter à une allure inconfortable sur des périodes de plus en plus longues. Après une allure d’endurance, le travail sera effectué au train, le seuil est un moyen efficace pour stimuler les qualités mentales. De surcroît, il permet de développer la filière aérobie. Exemple : 30’ à 70% VMA + 3 x 7’ à 85% VMA + 10’ à 70% VMA ou 20’ Footing + 3x3000m à allure semi-marathon ( 83-85 % VMA)
  • Enfin, la sortie longue a pour utilité d’habituer le corps à l’effort du marathon. Elles seront adaptées à la distance préparée en compétition, elles permettent une adaptation du système cardio respiratoire ainsi qu’au niveau musculaire. Elles seront proposées dès le début du plan en augmentant progressivement la durée d’1h40 à 2h30 avec différentes allures de courses. Exemple : en fin de prépa marathon, une sortie de 2h00 avec 1h à 70% VMA + 30’ à 80% VMA + 30’ à 75% VMA.

Et ton programme pour un coureur tourné vers le loisir dont l’objectif est de finir le marathon ?

Je conseille de se fixer un objectif malgré tout mais pas trop exigeant pour pouvoir travailler correctement, en 4h30/5h00 ou plus… !

Avec une préparation sérieuse de 12 à 18 semaines tout le monde peut réaliser cet objectif. Il faut cependant être sérieux dans ses entraînements et tenir un programme défini auparavant avec 3 à 4 séances par semaines par exemple.

La nutrition joue aussi un rôle très important. Il est préférable de manger moins, mais mieux : la stratégie nutritionnelle pour la réalisation d’un marathon est fondamentale, cela commence dès le début de la préparation et non à J -7 ! Manger équilibré est un conseil quotidien à suivre pour permettre à l’organisme de tenir l’augmentation des entraînements. Une bonne hydratation sera aussi un gage de non blessure ainsi qu’un sommeil réparateur.

Au-delà de l’entraînement, le matériel que l’on utilise est aussi un facteur clé. Il est primordial d’utiliser du matériel déjà utilisé habituellement à l’entraînement, chaussures, tenue ( y compris les chaussettes…), gels et gourde. En ce qui concerne, les chaussures, aller voir un spécialiste qui étudiera avec vous le type de foulées et prendra en compte votre poids et la distance de la course préparée…

Tu entraînes depuis plus d’un an une équipe de Running. As-tu observé une réelle progression de tes athlètes ? Le coaching est-il indispensable pour préparer un tel effort ?

La routine de l’entraînement conduit inévitablement une stagnation, une démotivation, le coaching permet d’éviter cela. De même le suivi des athlètes avec la présence du coach permet une adaptation du plan d’entraînement, faire plus ou moins en fonction de l’évolution des performances. L’un des principes fondamentaux de l’entraînement est de proposer de nouvelles situations à l’organisme pour qu’il soit stressé (positivement) et qu’il s’adapte. Ce sera une des clés de la réussite !

Enfin, au niveau de la progression des athlètes que j’ai entraîné cette année, j’ai constaté qu’un travail spécifique et adapté lors de séances de fractionné ont permis une amélioration des résultats sur 10 km, semi-marathon et j’espère à venir…sur le marathon de Paris. Mais cela, c’est à eux qu’il faut le demander !

Comment bien préparer un marathon ? Les conseils de notre coach Greg Conseils sportifs Interviews coachs Pour finir, quels sont selon toi les bienfaits de la course à pied et notamment du marathon ?

Selon ma propre expérience, le running apporte un bien être au quotidien, le travail du cardio permet d’être bien dans sa peau, d’évacuer les tensions, d’avoir l’envie de se dépasser en courant 10 km jusqu’au marathon…Le running est dans l’air du temps, il permet à chacun de trouver certains bienfaits, pousser par une motivation extrinsèque : arrêter de fumer, maigrir, rajeunir, de renforcer ses défenses immunitaires, mais aussi d’avoir une vie sociale et ainsi rencontrer des personnes qui partagent la même passion.

Attention, toutefois aux excès et au manque d’expérience que l’on peut rencontrer comme les personnes qui s’inscrivent au marathon et ne s’en donnent pas les moyens.  C’est tellement « cool » d’être inscris au marathon de Paris…Mais aussi grâce à une motivation intrinsèque, ici c’est le réel plaisir de courir, celle qui permettra davantage d’accomplir son objectif. Exemple : découvrir que nous avons une VMA (vitesse maximale aérobie) et aller acheter un magazine sur la course à pied pour comprendre ou encore trouver de nouveaux exercices pour s’étirer ou mieux s’alimenter…

De même, pour courir un marathon, le corps et l’esprit sont indissociables, le rapport entre l’entraîneur et l’entraîné permettra d’obtenir de meilleurs résultats, sachant que l’entraîneur ou le coach a déjà vécu certaines situations et pourra donc anticiper et apporter des réponses justes.  La gestion du mentale aidera donc pour moi à mieux fixer ses objectifs (devenir expert) et à mieux gérer son stress, du début de l’entraînement jusqu’au jour J et ainsi ne pas ressentir le fameux « mur » et atteindre l’état de Flow (état d’expérience optimale) ou état de grâce (Csiksentmihalyi,2004)

Pour conclure, le coach amène donc une discipline, il est présent pour les athlètes et oriente chacun d’entre eux vers leur but…

Merci Greg de nous avoir fait partager ta passion du Running et tes précieux conseils de préparation du marathon ! A très bientôt !

Le marathon : Un défi accessible à tous

Le marathon de Paris approche à grands pas

Le 3 avril 2016, plus de 50 000 runners sont attendus dans la capitale pour courir le marathon de  42,195 km. La popularité du Running ne cesse de croître en France. La discipline rassemble chaque année un peu plus d’adeptes qui sont à ce jour plus de 6 millions*. Le défi ultime pour un grand nombre de ces coureurs est de boucler un marathon. Atteindre le Nirvana est à la portée de tous mais cette course exigeante physiquement et psychologiquement nécessite une préparation longue et spécifique qui s’étale sur plusieurs mois.

Le marathon : Un défi accessible à tous Conseils sportifs

I – Une discipline mythique

Le marathon est l’une des discipline reine des Jeux Olympiques. Cette course à pied si particulière fut introduite en 1896 lors des Jeux Olympiques d’Athènes en se basant sur la légende du messager Grec Philippidès qui aurait parcourus les 40 km séparant Marathon à Athènes pour annoncer la victoire face aux Perses en 490 avant JC. Depuis la victoire d’Alain Mimoune en 1956 aux Jeux Olympiques de Melbourne, les performances des athlètes de cette discipline hors normes ne cessent de s’améliorer et de tutoyer l’impossible, passer sous la barre des 2 heures. Le record du monde a été établi à Berlin en 2014 et est actuellement détenu par le Kenyan Dennis Kimetto en 2h02’’57. Mais la performance n’est pas le seul attrait qui rend ce sport si populaire.

II – Un plaisir accessible à tous

Le marathon est avant tout une épreuve mettant en avant des valeurs communes à chacun, c’est ce qui rend cette épreuve aussi attractive. Le sentiment du devoir accompli, le dépassement de soi, la persévérance, le marathon rassemble à lui seul une grande partie des valeurs fondatrices du sport. Conclure un marathon est aussi synonyme de bien être, les endorphines (hormones du plaisir) libérées par le cerveau après l’effort sont à leur maximum. Cet anti-stress naturel est à consommer sans modération. Il vous suffit de saisir vos chaussures de running et d’un entraînement structuré pour vous lancer dans cette belle aventure.

Le marathon : Un défi accessible à tous Conseils sportifs

III – Une réussite conditionnée par une bonne préparation

Le marathon est une épreuve éprouvante nécessitant une préparation cadrée sur le long terme et spécifique à chacun. Bien courir ne suffit pas, il est important de se fixer un agenda d’entraînement plusieurs mois à l’avance afin d’arriver prêt le jour J. Se fixer un objectif réalisable qui peut être uniquement de finir la course ou bien réaliser un temps bien précis est primordial. Mais il est parfois de jauger ses propres capacités. Entreprendre ce processus de manière autonome est parfois difficile, il vous est conseillé de commencer cette démarche avec des amis ou un coach spécialisé en la matière qui saura vous guider durant cette épreuve et maintenir votre motivation intacte tout au long de la préparation.

CONCLUSION

Le marathon représente un défi accessible à tous. Avec une volonté à toute épreuve et un bon encadrement, nous sommes tous disposer à boucler cette course mythique. Qu’importe votre rythme, la réalisation de l’objectif que vous vous êtes fixés des mois à l’avance conclura de la plus belle des manières cette belle aventure humaine.

* http://www.sports.gouv.fr