Yoga pratique initiation

Hatha Yoga, quels sont ses bienfaits, comment s’initier, mieux le comprendre

Stress de la reprise, manque de motivation, moral mitigé, les vacances ne suffisent pas toujours à se ressourcer pour une nouvelle année professionnelle. Le Yoga serait-il la solution ?

Depuis quelques années on assiste à un phénomène Yogiste qu’il soit pratiqué à domicile, dans des studios de Yoga, dans un parc ou même au sein de l’entreprise. Ses bienfaits seraient nombreux et on compterait plus de deux millions d’adeptes en France.

Avec plus de 500 cours de Yoga organisé par mois à domicile et au sein des entreprises, TrainMe a souhaité en savoir plus sur ce phénomène Yoga et les réels bienfaits qu’apporte sa pratique. Timila, l’une de nos professeurs de Yoga formée à l’école Shiva Yoga Peeth à Rishikesh en Inde, répond à nos questions.

Quels sont les bienfaits de la pratique du yoga ?

Les bienfaits du yoga sont multiples lorsqu’il est pratiqué de manière régulière.
pour le corps : renforcement musculaire en sculptant et tonifiant la silhouette, augmentation de l’endurance, de la souplesse des articulations et de l’équilibre.
pour l’esprit : la gestion du stress, l’apaisement du mental et de l’état émotionnel, la maîtrise de la concentration.

La pratique des postures a donc de réels effets thérapeutiques. Elle agit sur le bien-être mental, la santé de la colonne vertébrale, le bon fonctionnement des organes internes, elle soulage ou supprime les maux de dos et protège les articulations. Le yoga est donc indiqué à tous : hommes, femmes, jeunes et seniors !

En quoi consiste une séance de Hatha Yoga ?

Idéalement, pratiquer le yoga est une philosophie de vie qui vous accompagne en dehors du tapis et qui repose sur des fondations telles que la non-violence (envers les autres et soi-même), une hygiène de vie cohérente, le contentement et bien d’autres principes moraux. En Occident et par raccourci nous entendons par l’expression « faire du yoga » la pratique de postures corporelles et exercices de respiration.
Il n’existe pas de « séance type », celle-ci doit toujours être adaptée au public. On peut retrouver cependant un fil conducteur commun à la pratique du yoga, qu’elle soit douce, réparatrice ou plus dynamique. Des exercices d’échauffement des articulations sont généralement effectués en préparation à la pratique de postures (asanas) pour éviter de se blesser. Ces postures peuvent ensuite être tenues plus ou moins longtemps et inscrites dans une séquence dont l’enchaînement est plus ou moins rapide. Autour des postures physiques, des exercices de respiration (pranayama) et de méditation guidée peuvent être pratiqués afin de préparer la cage thoracique et calmer l’esprit en début et/ou fin de séance.

Comment s’initier au Yoga ?

Je conseillerais aux novices qui seraient un peu perdus au milieu de tous ces « types » de yoga, de choisir son type de Yoga en fonction du professeur plutôt que de l’appellation du cours. Privilégiez un professeur qui ajuste les élèves individuellement, qui explique bien les postures et leurs effets, qui prend en compte les situations de chacun pour proposer des modifications si nécessaires.

Tu parles de types de yoga, peux-tu nous en dire un peu plus ?

Si des dizaines de « types » de yoga ont été inventés – certains pour surfer sur la vague modiste qui a accompagné l’émergence du yoga en Occident – il faut préciser que le yoga que l’on pratique, avec ses postures, exercices respiratoires, méditation et valeurs morales est le Hatha yoga. Donc lorsqu’on dit « je fais du yoga », ce qu’on fait simplement c’est du Hatha yoga.
Dans cette famille du Hatha yoga, il existe des séquences de postures qui ont leur spécificité. Quelques exemples :
le Bikram yoga consiste en 26 postures + 2 exercices de respiration et se pratique dans une salle chauffée et humide pour favoriser l’élimination des toxines par la transpiration.
le vinyasa yoga synchronise le souffle sur les mouvements. À chaque mouvement correspond une respiration qui donne vie à des séquences rythmées. L’aspect « cardio » est plus présent et ce style de pratique attirent les élèves qui souhaitent se dépenser durant la séance.
le ashtanga yoga est un vinyasa yoga et consiste également en séquences (primaire à avancée) qui reprennent toujours les mêmes postures de Hatha yoga associées à la respiration « Ujjayi » (contraction des muscles de la gorge pour bloquer partiellement la glotte et contrôler l’entrée et la sortie de l’air par les narines) et des « drishti » précis (points de focus du regard).
le yoga réparateur (restauratif) ou « yin yoga » privilégie au contraire le maintien des postures de manière prolongée. On utilise des accessoires comme les traversins (bolsters) et sangles pour permettre un approfondissement en douceur dans l’étirement des tissues conjonctifs plutôt que musculaires. Cette pratique douce est plus méditative et favorise ainsi la relaxation.

Il existe aussi des méthodes de pratique des postures de Hatha yoga, telle que le « Iyengar » yoga. La méthode du professeur B.K.S Iyengar est une méthode d’alignement postural très précis qui repose sur l’utilisation d’accessoires tels que blocs, sangles, chaises, couvertures, traversins et les parois de la salle pour une pratique plus sûre et accessible au plus grand nombre. Cette méthode de pratique du Hatha yoga est reconnue pour ces effets thérapeutiques préventifs et curatifs.
Pour ma part, que j’enseigne une classe de yoga doux ou très dynamique, j’applique toujours dans mes cours la méthode Iyengar d’alignement corporel pour une pratique sans danger pour les articulations.

Merci Timila d’avoir répondu à nos questions !

Des questions restent en suspends ? N’hésitez pas à contacter directement Timila sur sa messagerie TrainMe : https://goo.gl/6k5jGK

Hatha Yoga, quels sont ses bienfaits, comment s'initier, mieux le comprendre Conseils sportifs Interviews coachs

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz