Bonnes résolutions 2018

En ce début d’année, nous vous dévoilons toutes les startups qui participeront à votre bien-être quotidien car c’est bien connu le plus important, c’est la santé …

Arrêter de Fumer

Bonnes résolutions 2018 Actualité Sportive TrainMe

Oubliez les patchs, la cigarette électronique ou l’hypnose, la startup Lowiee vous propose un paquet de cigarette intelligent afin de maîtriser votre consommation ! Connecté à l’application, vous fixez vos objectifs, réduisez avec vos proches en vous encourageant ou en vous défiant et appréciez le résultat : économies réalisées, bienfaits, etc

Manger plus sainement

Bonnes résolutions 2018 Actualité Sportive TrainMe

C’est le défi que vous lance gojji avec leurs menus à base de bowl healthy élaborés par une diététicienne. L’idéal pour troquer votre kebab du midi avec vos collègues contre un bowl gojji puisque le premier menu detox plat + dessert est affiché à seulement 10,90€ !

Prendre du temps pour vous

Bonnes résolutions 2018 Actualité Sportive TrainMe

Il y a bien des manières de vous relaxer et de prendre du temps pour vous mais pas facile lorsque vous tentez d’allier vie professionnelle, vie sociale, hobbies et famille … La solution la plus efficace que nous ayons trouvé est encore de s’offrir un massage à domicile avec Urban Massage qui propose de nombreux soins pour vous relaxer à partir de 59€ l’heure.

Se (re)mettre au sport

Bonnes résolutions 2018 Actualité Sportive TrainMe

C’est à ce moment-là que l’application TrainMe intervient ! Vous n’avez pas envie de vous engager pour 1 an à la salle de sport pour baisser les bras dans 2 mois ? Et bien TrainMe vous propose une solution sans engagement satisfait ou remboursé avec la motivation d’un coach à domicile. Et pour vous aider à faire le premier pas nous avons sélectionné plus de 30 coachs sportifs à -50% avec le code NEWYEAR soit votre premier coaching dès 17,50€ !

Récupérer l’énergie des sportifs pour produire de l’énergie

Les amateurs de salles de sport qui parcourent des milliers de km par an à pieds, à vélo, escaladent des montagnes virtuelles et redoublent toujours d’efforts pour se dépasser, dépensant une énergie formidable, laquelle est malheureusement perdue. Ou du moins elle l’était. Grâce à un tout nouveau concept innovant venu tout droit de Californie (comme beaucoup de concepts innovants), on peut désormais récupérer l’énergie dépensée par les fans de tapis de course et la reconvertir en électricité.

L’énergie humaine, nouveau carburant ?

On en vante jamais assez les mérites de sport. En plus d’être bon pour le physique et le mental, voilà que la pratique régulière d’une activité sportive est en phase de devenir écologique….Produire de l’électricité à la sueur de son front, c’est ce que propose SportsArt Fitness avec son Green System. Concrètement, voilà comment ça se passe : les machines de sport équipées d’un système dynamo et reliées à un boitier permettant de transformer l’énergie dépensée sur ces dernières en énergie utile, ergo, en électricité. Une énergie dont les prix tendent à monter, comme on peut le voir ici.

Conçues pour être 100% sans danger pour l’utilisateur, ces nouvelles machines sont capables de récupérer 75 % de l’énergie dépensée par le sportif. Un système intelligent et éco-conscious facilement utilisable avec les vélos de salle ou les vélos elliptiques. Il peut être relié à dix machines à la fois.

À plein régime, le système permet de produit 2000 Watts par heure, soit la quantité d’énergie nécessaire pour :

● 6 heures de machine à laver
● 40 heures d’ordinateur portable (pas assez pour regarder en binge watching les 8 saisons de Game of Thrones mais presque)
● 8,5 heures de radio stéréo
● 17 heures de télévision écran plat
● 133 heures de lecteur DVD (ça en fait, des marathons Star Wars)

Le Green System, l’autoconsommation à la salle

De cette façon, si elles exploitent pleinement leur potentiel, ces nouvelles machines permettraient aux salles d’être autonomes en énergie, d’assurer elles-mêmes l’éclairage de leurs locaux. Une façon astucieuse de diminuer les factures tout en encourageant les abonné(e)s à se dépasser.

Faire des étincelles avec un vélo d’appartement

Utiliser le volant d’inertie crée par le mouvement des pédales du vélo pour produire de l’électricité est une technique qui a fait ses preuves. Rappelez-vous le film “Le dernier métro”, la scène où les techniciens du théâtre pédalent sur des vélos de courses reliés à des générateurs pour éclairer la scène. Dans certaines gares et aéroports, le concept a été repris pour permettre aux usagers de recharger leur téléphone portable en attendant leur train ou vol.

Le principe a été repris et popularisé en Inde, par le milliardaire Manoj Bharvaga. Il a développé un vélo-générateur encore plus performant qui peut alimenter jusqu’à :

● 24 ampoules
● un ventilateur
● un chargeur de téléphone
● un chargeur de tablette.

Victime de son succès, le système s’est décliné en une version domestique, à utiliser directement chez soi pour produire soi-même son électricité. Et qui sait à quel point les prix ne font qu’augmenter comme le montre cet article. Actuellement, avec les modèles plus avancés, une heure de pédalage intensif suffit à alimenter en courant l’ensemble de votre logement pour… toute une journée. Un avantage certain !

TrainMe labellisé JEF Label

Depuis le 21 novembre TrainMe fait désormais partie de la communauté de labellisés JEF Label !

JEF Label qu’est-ce que c’est ?

JEF Label rassemble les entrepreneurs à potentiel via un processus de labellisation rassemblant 28 paramètres, basé sur l’homme et l’entreprise. Aujourd’hui JF Label compte 178 labellisés.

Dans quel but ?

JEF Label connecte par la suite les labellisés entres eux auprès des grandes entreprises, et également auprès de partenaires sélectionnés. Bref, un réseau national, qualitatif, et humain.

Qu’est-ce que ça signifie pour TrainMe ?

Plein de bonnes choses ! JEF label nous permet de rejoindre un réseau de qualité afin de réfléchir à de potentielles collaborations avec divers acteurs pour faire évoluer le service TrainMe.

A suivre !

Rentrée 2017 : prenez des résolutions sportives

À chaque rentrée, c’est la même rengaine : “cette année, je reprend le sport”. Nous l’avons tous entendu, et cru. Mais pour beaucoup d’entre nous, l’arrivée de l’automne est synonyme de reprise des cours ou du travail, pas évident de caler des séances de pilates ou une session running dés le mois de septembre, quand il faut s’occuper de sa réinscription à la fac, boucler un mémoire, se faire à un nouveau lieu professionnel, s’occuper des enfants le soir, etc. Manque de temps, de motivation… Certains font le choix de se lever aux aurores pour aller courir dans les bois ou suer en salle. C’est un choix, il en existe d’autres. Voici les résolutions sportives pour la rentrée 2017.

Commencer doucement

Après des mois de farniente, une reprise sportive lente et progressive est indispensable pour réhabituer son corps à l’exercice, éviter les blessures et… rester motivé(e) ! À la rentrée, les contraintes ne manquent pas : la reprise du travail ou des cours monopolisent déjà une bonne partie de notre énergie. Combien sommes-nous à avoir abandonné le sport au bout de quelques séances parce qu’elles nous laissaient sur les rotules et qu’il fallait après enchaîner avec les devoirs des enfants ou un exposé à rédiger pour demain matin 8h ? Commencez doucement et trouvez votre rythme.

Bien choisir son sport… et son lieu

Vous ne savez pas quel sport est fait pour vous ? Avant de vous jeter à corps perdu dans la gym suédoise parce que tou(te)s vos ami(e)s ont essayé et trouvé ça top, évaluez vos besoins et surtout, vos envies : qu’aimez-vous faire ? Quelles sont les sensations qui vous font du bien ? Qu’est-ce qui vous motive ? Certain(e)s préfèrent le sport en salle pour la diversité des exercices et la possibilité d’être coaché(e). D’autres ne jurent que par le sport en extérieur. Pour ces derniers, bonne nouvelle : Facebook vous aide à trouver des partenaires pour aller courir / faire du yoga / du roller / du culturisme au grand air, où que vous soyez.
Tout est une question d’organisation

Votre sport à vous, c’est la natation. End of story. D’accord, à partir de là, ce n’est qu’une question de logistique : trouver une piscine dont les horaires concordent avec votre rythme de vie, pas trop loin de chez vous. L’idéal ? Un endroit situé à mi-chemin entre votre lieu de travail et votre domicile, pour filer enchaîner les longueurs dès la sortie avant de rentrer chez vous.
Instragram à petites doses

Les fitness girls qui exhibent leurs abdos et leur taille XS post-accouchement ? À regarder avec modération. Idem pour les messieurs. Si pour beaucoup ces storys Instagram à base de “si j’ai pu le faire vous aussi” et “avant / après” est une source d’inspiration, elles peuvent rapidement tourner à la frustration. Derrière ce rideau de perfection, il y a des filtres, des jeux de lumière (parfois du photoshop), des angles flatteurs, des dizaines de clichés ratés et souvent trois / quatre heures de sport par jour, pas facile à caler avec un job à temps plein ou une PACES.

Dire oui au challenge

Les nouvelles technologies font des miracles : on peut désormais télécharger des applis de challenge sportifs et suivre l’avancée de ses progrès sur son smartphone (c’est beau le progrès). “30 jours Fitness Challenge”, “90 jours lift up challenge”, ce type de défis sportifs abondent sur le net : attention à bien choisir celui qui vous correspond et dont vous vous sentez capable.